Vous êtes ici
Les ouvriers en France 1700-1835
Collection : 

Les ouvriers en France 1700-1835

Date de parution : 
21/05/2014

Onglets Livre

Présentation
Dès 1700, les ouvriers sont nombreux dans la société française. Hommes et femmes, ruraux et citadins, ils présentent une grande diversité et ne se sentent pas appartenir à une même classe : il existe donc des mondes ouvriers.
Cependant les ouvriers développent au travail des pratiques comparables fondées sur la qualification et l’autonomie. Ils partagent aussi l’expérience de l’industrialisation, des Lumières, de la Révolution française et de celle de 1830.
Cet ouvrage met en lumière le façonnement de l’identité des ouvriers et leur rôle dans les évolutions de la société française, du début du XVIIIe siècle à celui du XIXe siècle. En 1835, la question ouvrière est devenue essentielle.
En nous présentant la genèse de la société industrielle, l’auteur nous donne des clés pour comprendre le monde du travail contemporain.
Table des matières
Louis XV et plusieurs millions de travailleurs industriels. La main-d’œuvre industrielle, diversité et identité.  Les ouvriers, entre appartenance à l’ensemble du « peuple » et originalité. Mutations et tensions (du milieu du siècle à la veille de la Révolution. L'industrialisation. Les ouvriers des Lumières. Ouvriers en révolution. Les ouvriers dans le premier essor révolutionnaire (1789-1791). Les ouvriers au temps de la République « tout à la fois fraternelle et fratricide » (1792-1795). La portée de l’expérience révolutionnaire. Les ouvriers dans une nouvelle société. Les ouvriers, acteurs de l’originale voie française d’industrialisation. De la question sociale à l’émergence d’une conscience ouvrière collective.
Caractéristiques
EAN : 
9782200277420
Format :
160 x 240 mm
Pages : 
272
Prix du livre papier: 
27.00 €
Prix du livre numérique: 
17.99 €
Papier27.00 €