Vous êtes ici
Les artisans de l'imaginaire - Comment la télévision fabrique la culture de masse ?
Collection : 

Les artisans de l'imaginaire

Comment la télévision fabrique la culture de masse ?

Date de parution : 
03/02/2006

Onglets Livre

Présentation

Vingt millions de fidèles chaque soir, en France. Plus de deux millions de téléspectateurs pour le moindre téléfilm. Plus de trois heures par personne et par jour : la télévision façonne largement notre univers mental. Elle colonise notre temps libre, « télémorphose » nos vies, et nourrit notre imaginaire, véhiculant une « culture de masse » qui nous imprègne tous, même ceux qui s'en défendent et la critiquent.
Face à cet état de fait, rien de plus surprenant, et de plus limitant pour le débat que notre ignorance de la réalité sociologique et des finalités de ceux qui « fabriquent » cette culture spécifique dans sa variante française.
Nous sommes ici loin de la puissante et riche industrie américaine du spectacle. Derrière nos quelques grands groupes télévisuels se cache un milieu restreint, fonctionnant dans une logique de réseaux et de connivence, modelé par l'intervention de l'État sous la bannière de l'« exception culturelle »: celui des producteurs de télévision et des petites entreprises qu'ils dirigent.
Fruit de la première grande enquête jamais réalisée auprès des producteurs de télévision et d'une parfaite connaissance de ce milieu, cet ouvrage soulève le couvercle. Sans parti pris polémique, avec un regard sociologique parfois amusé, mais toujours rigoureux, il nous permet d'appréhender les modalités de l'intervention, sur notre vie démocratique, de ces industries de l'imaginaire qui se rêvent critiques et sont passées championnes dans l'art de renvoyer au public une vision « enchantée » et positive de la collectivité nationale.

Monique Dagnaud, sociologue, directrice de recherche au CNRS, enseigne à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'École des hautes études en sciences sociales. Elle a été membre du CSA de 1991 à 1999.


La rencontre de l'individu moderne et des industries culturelles. L'audiovisuel : un secteur modeste, mais levier de l'économie moderne. Fabriquer de l'éphémère. Un métier passion. Engagés en soi et pour soi. La création en vue d'un plébiscite. À qui profite l'économie de l'audiovisuel ? L'exception culturelle : une politique artisanale au service du marché intérieur. La morale médiatique. L'espace public : imaginaire rousseauiste et défoulement.

Table des matières

La rencontre de l'individu moderne et des industries culturelles. L'audiovisuel : un secteur modeste, mais levier de l'économie moderne. Fabriquer de l'éphémère. Un métier passion. Engagés en soi et pour soi. La création en vue d'un plébiscite. À qui profite l'économie de l'audiovisuel ? L'exception culturelle : une politique artisanale au service du marché intérieur. La morale médiatique. L'espace public : imaginaire rousseauiste et défoulement.

Caractéristiques
EAN : 
9782200269548
Format :
140 x 225 mm
Pages : 
320
Prix du livre papier: 
32.00 €
Prix du livre numérique: 
23.99 €
Papier32.00 €

Meme Theme - Meme Auteur

Réseaux, libertés et contrôle - Une généalogie politique d'internet
Une généalogie politique d'internet
Papier29.00 €
La société du jugement - Essai sur les nouveaux pouvoirs de l'opinion
Essai sur les nouveaux pouvoirs de l'opinion
Papier32.00 €
Le cas Beaubourg - Mécénat d'État et démocratisation de la culture
Mécénat d'État et démocratisation de la culture
Papier37.00 €