Vous êtes ici
Histoire de la pensée économique
Collection : 

Histoire de la pensée économique

Date de parution : 
22/04/2009

Onglets Livre

Présentation
Une façon originale de découvrir l’histoire de la pensée économique est de consulter The Economic Journal, la revue dont J. M. Keynes a été le directeur de 1911 à 1937. Le constat est clair : « La substance du débat économique professionnel est restée remarquablement inchangée au cours de la période, tandis que le langage dans lequel se présente l’analyse économique a évolué si radicalement que peu d’économistes qui contribuaient aux premiers numéros de la revue seraient capables de lire certains articles récents. » 
Le problème économique de la rareté – « la relation entre des fins et des moyens rares qui ont des usages mutuellement exclusifs » – est toujours présent. Les techniques employées par les économistes sont certes différentes, mais les sujets abordés portent toujours sur le travail, la monnaie et l’intervention de l’État. Le commentaire que faisait Alfred Marshall en 1907 garde sa pertinence un siècle plus tard : « Pour améliorer la société, les économistes sont généralement favorables à l’accroissement des activités de l’État dans les domaines qui ne relèvent pas complètement des activités privées. Mais ils sont opposés à la vaste extension de ces activités que réclament les collectivistes. » 
C’est cette vision d’une science économique apaisée autour du consensus de la majorité des économistes que ce livre d’histoire de la pensée a l’ambition de dépeindre. 
Table des matières
Le « mercantilisme »
Adam Smith, l'inspirateur de toutes les écoles de pensée
Thomas Robert Malthus, précurseur de Keynes
David Ricardo et les lois qui règlent la distribution
Jean-Baptiste Say et l'économie de l'offre John Stuart Mill, un classique quasiment révolutionnaire
Le socialisme et la coopération
Marx et les marxismes
William Stanley Jevons et l'économie mathématique
Léon Walras et l'équilibre général
Alfred Marshall et la création de la science économique
L'école historique allemande
Thornstein Veblen et l'« institutionnalisme »
Knut Wicksell et la naissance de la macro-économie moderne
Irving Fisher et l'illusion monétaire
Joseph Schumpeter et « l'essence du développement »
Le socialisme et le calcul économique
John Maynard Keynes, une nouvelle façon de voir les problèmes économiques
Paul Samuelson, de la « Révolution keynésienne » à la synthèse néo-classique
Milton Friedman et le rôle de la politique monétaire
La crise de la « synthèse », les « Nouveaux classiques » et « les Nouveaux keynésiens »
Caractéristiques
EAN : 
9782200345051
Format :
160 x 240 mm
Pages : 
368
Prix du livre papier: 
45.50 €
Prix du livre numérique: 
34.99 €
Papier45.50 €