Vous êtes ici
Atlas des migrants en Europe
Collection : 

Atlas des migrants en Europe

Géographie critique des politiques migratoires

Date de parution : 
11/2012

Onglets Livre

Présentation
Chaque année, des milliers de candidats à l’exil fuient leur pays en guerre ou en crise pour rejoindre l’Europe, certains à bord d’embarcations de fortune surchargées et défaillantes. Des centaines d’entre eux n’y parviendront jamais et y laisseront leur vie, par noyade ou épuisement. 
Face au prétendu « danger » que représentent ces migrants selon nombre de dirigeants, la militarisation des frontières européennes, notamment au sud et à l’est, et le renforcement des contrôles apparaissent aujourd’hui comme les seuls mots d’ordre. Et, en ce début de XXIe siècle, traversé par une crise économique de grande ampleur, la situation ne semble pas près de s’améliorer. 
La nouvelle édition de l’Atlas des migrants en Europe propose une évaluation critique des politiques européennes d’asile et d’immigration établies depuis les années 1980 : délivrance problématique des visas « Schengen », délocalisation des contrôles frontaliers dans les pays voisins (Libye, Turquie ou Ukraine), opérations de l’agence européenne Frontex pour intercepter les « indésirables », construction de murs comme en Grèce, multiplication des formes d’enfermement des étrangers, organisation régulière de « charters » pour les expulsions… autant de dispositifs qui dressent toujours plus d’obstacles à l’immigration dans le territoire de l’Union. 
Fruits d’un long travail de terrain auprès des migrants et des populations maintenues en centre de rétention, les cartes, textes, graphiques et photographies inédits ici rassemblés permettent de saisir et comprendre des réalités complexes et peu connues du grand public. 

Depuis dix ans, Migreurop, réseau européen d’associations, de chercheurs et de militants, fait connaître, analyse et dénonce la généralisation de l’enfermement des étrangers dépourvus de titre de séjour et l’externalisation des contrôles, qui sont au cœur de la politique migratoire de l’Union européenne.
Table des matières
Première partie : Des migrations mondialisées mais entravées
Les migrants dans le monde 
Exilés, réfugiés, déplacés, déboutés... Vers un monde sans asile ?
La crise écologique, facteur croissant de migrations
Difficiles libertés de circulation 
Mineurs étrangers non accompagnés en Europe
Les migrations de travail : communautarisation de la précarité

Deuxième partie : Les contrôles des migrations internationales : vers un protectionnisme accru ?
Le système Schengen : une liberté de circulation bien problématique
Les enjeux de la politique européenne des visas
Officiers de liaison : ingérence et « coopération » au service du contrôle migratoire
La Politique européenne de voisinage (PEV) et les migrations : exemples de la Moldavie et de l’Ukraine
Frontex : aux marges de l’Europe et du droit 
La Libye, aux avant-postes de l’externalisation des contrôles
Dublin II : l’asile en orbite
Bases de données biométriques et contrôles aux frontières
L’économie de la sécurité frontalière
« Forteresses » françaises dans de lointains océans
Que sait-on de l’Organisation internationale pour les migrations ?

Troisième partie : L’enfermement au cœur des politiques asile et de migration

Évolution des camps ouverts ou fermés en Europe et au-delà
Avec la directive « Retour », de plus en plus de migrants enfermés
Dans les camps, la contestation devient permanente
Politique européenne de réadmission : coopérer pour mieux renvoyer
Les « retours volontaires » : consensus européen autour d’un artifice numéraire et politique
Détention des étrangers : en France, des mots pour cacher la réalité
Les « centres fermés » en Belgique, violence d’État contre droits humains
Le Royaume-Uni enferme sans vergogne
Le coût humain et financier de la détention des étrangers à l’est de l’Europe
Les exilés en Grèce, boucs émissaires de la crise économique
Les espaces insulaires de l’Europe : Canaries, Malte, Sicile
Les centres d’internement pour étrangers en Espagne : une histoire d’outrages aux droits humains

Quatrième partie :  Les effets dans les zones de départ et de transit
Zones tampons au Maroc
Errance et campements
En Afrique, quand l’UE perturbe des migrations qui ne la concernent pas
Quatre millions d’exilés afghans otages des rapports de forces internationaux
Remise en cause des conventions internationales ?
Compter les morts en migration
Caractéristiques
EAN : 
9782200249663
Format :
222 x 297 mm
Pages : 
144
Prix du livre papier: 
19.50 €
Indisponible