Vous êtes ici
Collection : 

Splendeurs et misères de la littérature

De la démocratisation des lettres

Date de parution : 
19/01/2022

Onglets Livre

Présentation

Il est entendu que la littérature s’est démocratisée depuis l’Ancien Régime mais ce fait, quand il est évoqué, renvoie en général à deux réalités très différentes et pour tout dire presque opposées  : d’un côté, la littérature a gagné en audience grâce aux bienfaits de l’instruction publique et à l’essor de l’industrie des lettres, mais de l’autre, elle a en quelque sorte perdu de son caractère sacré pour devenir une simple production de masse aux vertus essentiellement divertissantes. Autrement dit, des belles lettres à la littérature, les textes ont perdu de leur superbe et gagné en diffusion. Comment comprendre cette évolution  ? La grande littérature a-t-elle gagné en force ou en importance en conquérant de nouveaux publics, ou bien la démocratisation du monde a-t-elle entraîné une légitimisation des sous-productions qui ont fini par étouffer les chefs-d’œuvre et les noyer dans le grand bain des publications courantes  ? La fin des hiérarchies culturelles constituées entraîne-t-elle la mort de la littérature  considérée comme forme d’art supérieure  ? Et est-ce la littérature qui s’est démocratisée, ou la démocratie qui a imposé sa littérature contre les héritages du passé  ? Ce travail collectif retrace la place des lettres dans la société d’hier à aujourd’hui, loin des lamentos des déclinologues.

Table des matières
1.  Le livre et la littérature au début du XIXe siècle (Jean-Yves Mollier)
2.  Être homme de lettre au XIXe  siècle : entre contrainte économique et  contrainte médiatique (Anthony Glinoer)
3.  La révolution du roman-feuilleton (Pascal Durand)
4.  Le rôle clé des  bibliothèques populaires (Anès Sandras)
5.  De l'enseignement du français d'hier à aujourd'hui (Martine Jey)
6.  L’écriture ordinaire, paramètre de  la  démocratie (Nelly Wolf)
7.  Médiamorphoses de  la  critique (Marie-Eve Thérenty)
8.  Mythe et réalité du grand écrivain (Laurent Demanze)
9.  Best-sellers d'hier et d'aujourd'hui (Sylvie Ducas)
10.  Du snobisme des  lettres dans l’entre-deux-guerres (David Martens)
11. A rebours de l'élitisme (Michel Murat)
12.  Entre démocratisation et  inégalités  : les  traductions littéraires (Gisèle Sapiro)
13.  Le poche de  l’après-guerre, un  outil démocratique  ? (Bertrand Legendre)
14. Splendeurs et misères de la figure de l'intellectuel  (Guillaume Louet)
15.  Les lettres et  la  génération de  1968 (François Chaubet)
16.  Quelle politique culturelle possible à l'heure de l'hyper-démocratisation ? (Laurent Martin)
17.  Démocratie contre littérature (William Marx)
18.  La littérature par la voix (Pierre Jourde)
19.  La démocratisation de l'écriture (Alexandre Gefen)
20.  La littérature comme relation (Dominique Viart)
Caractéristiques
EAN : 
9782200633073
Format :
140 x 215 mm
Pages : 
480
Prix du livre papier: 
25.00 €
A paraître