Vous êtes ici
Sous l'oeil de l'occupant - La France vue par l'Allemagne 1940-1944
Collection : 

Sous l'oeil de l'occupant

La France vue par l'Allemagne 1940-1944

Date de parution : 
13/10/2010

Onglets Livre

Présentation
La défaite de 1940 emporte l’armée française et livre le pays à l’invasion allemande. Pendant quatre ans, les Français vont connaître l’Occupation. À travers une centaine de photographies exceptionnelles, ce livre offre un témoignage méconnu sur la France durant la Seconde Guerre mondiale. 
Ces images prises par l’occupant ont attendu plus de soixante ans dans les archives allemandes et françaises avant d’être réunies ici par Cécile Desprairies. 
Souvent beaux, poignants, déroutants pour certains, ces documents dévoilent le regard de la propagande allemande. Ils sont à prendre avec une infinie précaution. Car la réalité y est souvent tronquée et travestie, parfois avec habileté. Ils ne disent pas la violence des répressions, les privations, ni les souffrances. 
Grâce au patient travail d’analyse et d’interprétation auquel se livre l’auteur, ces photos deviennent un authentique moyen d’accès aux réalités contradictoires de la France d’alors. 
Table des matières
Préface de Jean-Pierre Azéma
Introduction
I. L’entrée des troupes allemandes : 1940
1. Débâcle et défaite française

• Au Café du coin (Givet,14 mai 1940)
• Même les religieux fuient (Beaurainville, 23 mai 1940)
• Des Français pillent des Français (Saint-Omer, 24 mai 1940)
• Une expulsion dans la joie (Alsace-Moselle, été 1940)
• Honneur à l’ennemi, Lille, 1er juin1940
• Les Allemands entrent à Paris par Saint-Ouen (Paris, 14 juin 1940)
• Le wagon : symbole et héros (Compiègne, 21 juin 1940)
• Retraite aux flambeaux (Bourges, 26 juin 1940)
• Avis de recherche fabriqué (France, 28 juin 1940)

2. À la découverte de la France
• En route pour Paris ! (entre Tahure et Suippes, 11 juin 1940)
• Préparatifs avant la visite de Hitler (Paris, avant le 16 juin 1940)
• Rudolf Hess visite Paris (Paris, décembre 1940)
• Vue du paradis (Paris, juillet 1940)
• Les vendeuses de journaux (Paris, 19 juillet 1940)
• La police française prend ses fonctions (Saint-Amand, 29 juin 1940)
• Des soldats dans la cour d’honneur (Versailles, juin 1940)
• Le message du château de Fontainebleau (Fontainebleau, 8 juillet 1940)
• La légèreté française dans un coffre (Tours, 19 juin 1940)
• Le champagne collabore (Reims, 28 septembre 1940)
• Heureuses d’être annexées (Metz, 24 septembre 1940)
• Le bon accueil de l’occupé (environs de Rouen, 28 octobre 1940)
• Quel beau couple ! (Saint-Émilion, août 1940)
• L’heure de la pose (côte atlantique, août 1940)

3. Premiers signes d’Occupation• Assemblée hitlérienne à l’Assemblée nationale (Paris, 23 juillet 1940)
• Les musées déplacés à Chambord (Chambord, 23 juin 1940)
• Biens cachés ou biens spoliés ? (Paris, 1941)
• Grand photographe pour monceau de vêtements (Paris, juin 1940)
• Chaussures passées d’une armée à l’autre (Billancourt, juillet-août 1940)
• Un procès pour l’exemple : (I) Le témoignage, (II) La plaidoirie (Reims, 21octobre 1940)
• Un procès pour l’exemple : (III) Le réquisitoire, (IV) Le verdict (Reims, 21octobre 1940)
• Détruire et sauver (Épernay, 5 août 1940)
• Enfants trouvés cherchent parents (Paris, 30 janvier 1941)
• Nouvelle famille pour enfants trouvés (Paris, 30 janvier 1941)
• Le banc partagé pour la pose (ville de l’Allier, juin 1940)
• Public uniforme, en uniforme (Reims, 8 janvier 1941)
• Censure en plein ai (Vierzon, janvier-février 1941)

II. La France à l’heure allemande – 1940-43
1. La Collaboration

• Jeunesse hitlérienne française (Thionville, probablement été 1940)
• Les Français de la Communauté du peuple allemand (Thionville, probablement été 1940)
• Soldat français, soldat allemand, même combat (Metz, mai 1942)
• Examen d’embauche (Paris, 3 décembre 1940)
• Le prix du sourire (Le Havre, 30 janvier 1941)
• La Collaboration artistique (Paris, 25 février 1941)
• L’antisémitisme pour les enfants (Paris, 17 octobre 1941)
• Promenade pendant la rafle (Paris, juillet 1942)
• Écouter pour mieux rapporter (Fontainebleau, 1941)
• Touristes français à Berlin en 1943 (Berlin, août 1943)
• Lyon accueille une exposition internationale (Lyon, mars 1943)
• Un grutier qui pose (Istres, avant 18 juillet 1943)
• Portrait inattendu de prisonnier (Istres, avant 18 juillet 1943)

2. La vie des soldats allemands
• Une leçon d’allemand (Paris, 31 janvier 1941)
• Du bain rituel au borde (Brest,1940)
• Travailler en musique (Paris, 7 juillet 1942)
• Chanter, c’est s’imposer (Dieppe, août 1942)
• Stülpnagel : deux puissants sur Paris (Paris, 1942)
• Officiers allemands au marché (Alençon, janvier 1941)
• Rothschild disparu (Ferrières, 11 février 1941)
• La force par la joie (France, début 1941)

3. Les Français sous la contrainte
• Appartement libre pour parti collaborationniste (Paris, 8 avril 1941)
• Outrage à la race (Paris,18 juillet 1941)
• Un camp à la campagne (Pithiviers, printemps 1941)
• S’occuper à Beaune-la-Rolande (Beaune-la-Rolande, après le 15 mai 1941)
• Camp d’internement sans gardien (Beaune-la-Rolande, après le 15 mai 1941)
• Spoliation des meubles : opération réussie (Paris, printemps 1942)
• Un truand arrêté, comme au cinéma (Albert, 18 janvier 1941)
• Les contrebandiers d’Albert (Albert, 18 janvier 1941)
• Du guet à l’arrestation (près de Vierzon, hiver 1941)
• Un résistant à la frontière (Doubs, mars 1941)
• La résistance par les égouts (Paris, juin 1944)
• Qui contrôle qui ? (France, 27 août 1940)
• La rafle de Marseille (1) - Préparation de rafl e (Marseille, 23 et 24 janvier 1943)
• La rafle de Marseille (2) - Sous l’œil des Français et des Allemands (Marseille, 24 janvier 1943)
• Le Vieux-Port en poussière (Marseille, 17 février 1943)
• Bienvenue aux prisonniers (Marseille, 27 octobre 1943)
• Le Grand-Paris allemand (Paris, 18 juillet 1941)
• Le pigeon de la Résistance (Paris, juillet 1943)

III. La guerre continue – 1941-1944
1. La France bombardée
• Bombardement sur l’enterrement (Paris, 18 novembre 1942)
• Un chien pour la photo (banlieue parisienne, 15 juillet 1943)
• Un vrai faux message anti-anglo-américain (Bordeaux, après le 17 mai 1943)
• Exercice de solidarité franco-allemande (Cambrai, 8 décembre 1943)
• Montage dans un souterrain (Cambrai, 8 décembre1943)
• Caen détruite par les Anglais (Caen, 16-18 juillet 1944)

2. Ces résistants réprimés
• Le message de l’urinoir (environs de Bourges, 1941)
• Quelle victoire ? (Paris, automne 1941)
• Humilier l’ennemi (Paris, 24 septembre 1943)
• Le maquis (1) - Interrogatoires publics (Bretagne, juillet 1944)
• Le maquis (2) - Arrestation publique (Bretagne, juillet 1944)
• Le maquis (3) – La Milice armée par l’occupant (Bretagne, juillet 1944)
• Un prisonnier bien traité (environs de Courseulles, après le 6 juin 1944)
• Interrogatoire entre amis (France, 1944)

3. Collaborateurs jusqu’au bout
• La Jeunesse, la Vieillesse, la Révolution (Paris, 3 juillet 1943)
• Défi lé aux Champs-Élysées (Paris, 8 août 1943)
• Le chant de la petite Monika (Paris, 5 mars 1944)
• Joseph Darnand à Chaillot (Paris, 5 mars 1944)
• Salut fasciste (Paris, 28 avril 1944)
• Café de la Paix, café de l’occupant (Paris, 16 juillet 1944)

Épilogue
• Dernières nouvelles en vitrine (Paris, 16 juillet 1944)
Caractéristiques
EAN : 
9782200248536
Format :
170 x 220 mm
Pages : 
224
Prix du livre papier: 
23.60 €

Meme Theme - Meme Auteur

La non-épuration en France - De 1943 aux années 1950
De 1943 aux années 1950
A paraître
Le chanoine Kir - La vie fantasque d'un homme politique en soutane
La vie fantasque d'un homme politique en soutane
Papier18.90 €
Le vin et la guerre - Comment les nazis ont fait main basse sur le vignoble français
Comment les nazis ont fait main basse sur le vignoble français
Papier24.00 €
Léon Blum - La morale et le pouvoir
La morale et le pouvoir
Papier24.90 €
L'Héritage allemand de l'Occupation - Ces 60 dispositions toujours en vigueur
Ces 60 dispositions toujours en vigueur
Papier22.90 €
L'héritage de Vichy - Ces 100 mesures toujours en vigueur
Ces 100 mesures toujours en vigueur
Papier27.50 €