Vous êtes ici
Repenser la responsabilité sociale de l'entreprise
Collection : 

Repenser la responsabilité sociale de l'entreprise

L'école de Montréal

Date de parution : 
08/05/2013

Onglets Livre

Présentation
Au confluent des traditions de pensée anglo-saxonne et continentale, les chercheurs de l’École de Montréal ont développé une perspective distinctive de la responsabilité sociale qui nourrit la recherche francophone tout autant qu’elle renouvelle les paradigmes anglo-saxons.

Attentive aux dimensions sociologiques et institutionnelles de l’activité des entreprises, cette perspective n’en occulte pas pour autant les défis gestionnaires et opérationnels qu’induisent un contexte ou une stratégie de responsabilité sociale. Les chercheurs de l’École de Montréal ont ainsi développé une problématique originale, bien ancrée dans la réalité des entreprises, qui leur a permis d’élaborer des concepts nouveaux comme celui de Nouveau Mouvement Social Économique et de Régulation hybride ou d’approfondir des thématiques encore peu explorées telles que le rôle de l’État dans les différentes configurations de la responsabilité sociale.

Ce sont les travaux de ces chercheurs et de ceux qui les ont, au fil des années, rejoints que présente ce livre au travers de quelques-uns des articles les plus importants de ce mouvement. Plusieurs de ceux-ci témoignent de l’approche critique d’auteurs qui envisagent la responsabilité sociale non seulement comme une initiative avant-gardiste d’entreprise, mais bien comme une nouvelle modalité de l’action économique.
Table des matières
La naissance d’une école (Corinne Gendron)

Partie I : Une mise en question de la firme
1. La responsabilité sociale de l’entreprise : trajectoire d’une idée (Jean Pasquero)
2. Entreprises, de la déresponsabilisation à la re-responsabilisation (Kernaghan Webb)
3. La RSE au regard du rapport salarial (Pierre Bardelli)
4. La gouvernance d’entreprise autrement (Stéphane Rousseau, Ivan Tchotourian)
5. Une approche critique de la théorie des parties (Aurélien Acquier)
6. La RSE : un danger ou un atout pour la démocratie ? (Michel Capron)
7. La firme : portrait d’un objet ambigu (Corinne Gendron)
8. La responsabilité sociale de l’entreprise comme praxis performative (Jean-Pascal Gond)

Partie II : Normes et outils
9. Corégulation, l’expérience européenne (Jacques Igalens)
10. La RSE à la française, entre incitations et contraintes (Isabelle Desbarats)
11. Le droit à l’épreuve de la RSE (Isabelle Daugareilh)
12. Certifications : la construction d’un cadre régulatoire hybride (René Audet)
13. Certifications et performances financières (Kais Bouslah, Bouchra M’zali, Marie-France Turcotte)
14. La trajectoire d’une innovation : la « triple bottom line » (Marie-Andrée Caron et Marie-France Turcotte)
15. L’analyse sociale et socio-économique du cycle de vie des produits, défis et enjeux (Jean-Pierre Revéret, Julie Parent)
16. Comptabilité : pour un dispositif pluriel de calcul de la rentabilité (Marie-Andrée Caron)

Partie III : Terrains
17. La RSE, du côté des PME (François Labelle, Kadia Georges Aka et Anne-Marie Pichette)
18. La RSE en contexte coopératif (Lovasoa Ramboarisata)
19. Les logiques contradictoires de l’entrepreneuriat social (Chantal Hervieux, Éric Gedajlovic, Marie-France Turcotte)
20. Les ONG et la responsabilité sociale des entreprises : du dialogue à l’isomorphisme (Sylvain Lefèvre)
21. Une entreprise minière face à ses parties prenantes, un cas colombien (Amparo Jimenez)
22. Lutter contre la pauvreté : un cas brésilien (Luciano Barin Cruz)
23. L’« autre » voix nord-américaine (Emmanuel Raufflet)

Et maintenant ? (Bernard Girard, Corinne Gendron)
Caractéristiques
EAN : 
9782200280499
Format :
153 x 235 mm
Pages : 
432
Prix du livre papier: 
28.00 €
Prix du livre numérique: 
18.99 €