Vous êtes ici

L'enquête en danger

Vers un nouveau régime de surveillance dans les sciences sociales

Date de parution : 
19/01/2022

Onglets Livre

Présentation
  À rebours d’une vision enchantée du savant tout entier animé par la découverte de la vérité, autant que du portrait sombre d’une recherche inféodée à la puissance publique ou aux lobbies, le travail des sciences sociales est pris dans une multitude de relations d’interdépendance, voire de dépendance . Employeurs, financeurs, qu’ils soient publics ou privés, peuvent exercer une forme ou une autre de tutelle sur les activités des chercheurs. Et ces derniers peuvent également subir la surveillance de leurs enquêtés, de leurs pairs et d’appareils bureaucratiques spécialisés dans le contrôle.
Reposant sur des expériences concrètes de recherche, ce sont les  principales facettes du régime de surveillance de ceux dont le métier est l’enquête que l'ouvrage  analyse. Il fait ressortir trois formes de contrainte mettant les sciences sociales en danger : les injonctions managériales, la prégnance des enjeux judiciaires et la diffusion du paradigme sécuritaire.
Table des matières
Introduction. Chercheurs en danger  ?
La recherche en sciences sociales face aux nouvelles normes sécuritaires et managériales
Travailler sur la justice et la police dans un contexte de répression accrue
« Je vous préviens : vous serez suivis ». Enquêter sur la prise en charge pénitentiaire du terrorisme
L’ethnographie à l’épreuve de l’expulsion. Conditions de l’enquête sur une aire d’accueil des gens du voyage
La recherche en sciences sociales à l’épreuve des chaires industrielles. Quand les contraintes ne viennent pas (seulement) d’où on les attend
La surveillance numérique des chercheurs
Enquêter sous la surveillance des enquêtés et des pairs
Habitus militant et culture partisane du contrôle réciproque. Regards croisés sur deux enquêtes en immersion au PS et à l’UMP
Des voix « sur écoute ». Technologies et usages de la surveillance en centres d’appels
Censures et autocensures dans l’enquête et l’écriture. Monographier une famille algérienne en France dans les années 2000
Récit d’une enquête sur le premier centre public de lutte contre la « radicalisation  »
Enquêter dans le nucléaire sous l’œil des gatekeepers et des pairs. De la vigilance épistémologique à la surveillance politique
Quand « l’éthique » fait violence à l’enquêteur et à ses enquêtés.
Les tyrannies de l’intimité militante. Enquêter sur les dissidences et les oppositions en contexte autoritaire
Réinventer sa recherche face aux logiques autoritaires
Les paradoxes d’un contexte autoritaire fermé. Retour sur une enquête de terrain dans la Syrie des années 2000
Une ethnographie réflexive de la surveillance. Enquêter sur le politique en Algérie
Comment la dimension de la surveillance participe à la fabrique d’une recherche. Expérience d’enquête dans l’Égypte post-janvier 2011
Surveiller, criminaliser, stigmatiser et isoler. Être enseignant·e et chercheur·e en contexte autoritaire  : le cas turc
Peut-on reconstituer l’histoire d’un terrain rompu  ? Quand le dispositif de surveillance instille l’incertitude sur la recherche
 
 
Caractéristiques
EAN : 
9782200633240
Format :
155 x 240 mm
Pages : 
448
Prix du livre papier: 
24.90 €
A paraître