Vous êtes ici
Le travail en Europe occidentale des années 1830 aux années 1930 - Capes-Agrég Histoire-Géographie
Collection : 

Le travail en Europe occidentale des années 1830 aux années 1930 - Capes-Agreg Hist/Géog

Mains-d'oeuvre artisanales et industrielles, pratiques et questions sociales

Date de parution : 
09/12/2020

Onglets Livre

Présentation
Cet ouvrage prépare à la nouvelle question d'histoire au programme du CAPES d’histoire-géographie, de l’agrégation d'histoire et à celle de géographie.
Le travail artisanal et industriel prend des formes multiples en Europe occidentale entre le début du xixe siècle et les années 1930. Logiquement, en ces temps de « révolutions industrielles », les ouvriers des grandes usines ont longtemps concentré les regards des contemporains, des économistes, des philosophes et des historiens. Ce manuel fait le point sur ces approches très denses. Mais depuis la fin du xxe siècle il existe aussi un important renouveau historiographique reposant sur la mobilisation d’archives plus fines, exploitées dans des démarches micro-historiques. Il en résulte une nouvelle vision des processus d’industrialisation à l’œuvre au sein des sociétés européennes. Ainsi, la persistance, voire le renouveau, de certaines formes de production proches de l’artisanat souligne les limites du système usinier. De plus, la place des femmes et des ruraux dans ces processus d’industrialisation douce, ou invisible, est de mieux en mieux évaluée. En effet, il existe entre l’artisanat et l’industrie une multitude de structurations plus complexes du travail, appelées proto-industrie ou établissage ou encore « production en parties brisées », qui se montrent souvent compétitives. Le petit atelier et le travail en chambre ne sont donc pas toujours synonymes de misère croissante. Plus récemment, la relecture des diverses grandes enquêtes ouvrières permet d’approcher de plus près les gestes des acteurs, et de mieux en mesurer la pénibilité. Enfin, les comparaisons internationales se sont multipliées, révélant des voies nationales, ou même régionales, mais aussi une volonté internationale de défendre les intérêts des travailleurs grâce à de nouvelles grandes organisations transfrontalières comme l’OIT. Cet ouvrage qui rassemble dix auteurs spécialistes de ces questions rend compte de cet important renouveau de la recherche.
Table des matières
Introduction générale. Le monde du travail en Grande-Bretagne : à l’avant-garde des sociétés industrielles (années 1830-années 1930). Une perspective comparative sur le travail en Belgique des années 1830 aux années 1930. Le caractère dual de la main-d’oeuvre en France et ses conséquences sociales. Jaurès et la question du travail. Les « industries agricoles ». Le travail dans la chimie française au tournant de la seconde industrialisation, 18801930. Le travail en Allemagne (18301939). Main-d’oeuvre artisanale et ouvrière, sociabilité et questions sociales en Italie (années 1830-années 1930). Travail et travailleurs en Espagne des années 1830 aux années 1930. Approches internationales
Caractéristiques
EAN : 
9782200629762
Format :
170 x 239 mm
Pages : 
432
Prix du livre papier: 
26.00 €
Prix du livre numérique: 
17.99 €