Vous êtes ici

Interview avec Alain Chatriot

Interview avec Alain Chatriot

Faire entendre la voix de Mendès France, à travers ses discours et ses ouvrages, se concentrer sur son action au gouvernement, c’est ce que propose Alain Chatriot, auteur de Pierre Mendès France

Son travail historique et scientifique, rigoureux, permet de mieux comprendre sa trajectoire politique au-delà des mythes. Il intéressera aussi bien les sympathisants de la gauche, que le public passionné par la politique.

 

- Quel angle avez-vous choisi pour cette biographie de Mendès France ?

Il existait déjà de nombreux livres sur Pierre Mendès France et j’ai pour cette biographie fait trois choix : revenir aux textes de Mendès France pour restituer sa pensée et son action au-delà des multiples commentaires ; mettre sa trajectoire politique en contexte en mobilisant les très nombreux travaux de recherche des sciences sociales français et étrangers ; m’intéresser bien sûr à l’ensemble de sa biographie, mais me concentrer particulièrement sur le moment de son gouvernement en 1954-1955. J’ai aussi développé une double problématique autour du rapport de Mendès France aux institutions républicaines et à l’histoire de la gauche française.

 

- Quel éclairage cela permet-il sur son action politique ?

Mendès France est connu comme incarnant la morale en politique mais ma démarche permet de « repolitiser » sa figure et d’en montrer tous les combats : du Front populaire à mai 68 en passant par la France libre, la Libération, la IVe République ou la crise de mai 1958. J’ai aussi voulu comprendre pourquoi sa brève expérience gouvernementale avait tant marqué et comment alors il avait choisi d’exercer le pouvoir.

 

- Que nous livrent ses écrits sur ses intérêts, ses engagements dans les vingt dernières années de sa vie ?

Mendès France a été un acteur politique très engagé mais il a aussi toujours accordé une grande place à la réflexion intellectuelle comme en témoignent ses nombreux écrits et au premier titre l’un de ses livres les plus célèbres La République moderne, publié en 1962. Suite à des problèmes de santé, il se met en retrait de la vie politique au début des soixante-dix mais reste actif en publiant de longs entretiens (Choisir en 1974) ou un livre de réflexion né d’un grand voyage en Asie. Il est en effet un des hommes politiques français du XXe siècle qui s’est le plus intéressé aux questions internationales. À la fin de sa vie il était très engagé pour favoriser les négociations de paix au Proche-Orient.

 

- Retrouve-t-on des traces de l’héritage de Mendès France dans la vie politique française actuelle ?

La question est délicate car l’héritage peut toujours être approprié de manière plus ou moins politicienne. On peut en tout cas considérer qu’il incarne des valeurs républicaines fermes – il a durant toute sa vie politique souffert d’attaques antisémites -, qu’il représente une gauche française qui s’intéresse aux questions économiques et prône un discours de vérité, qu’enfin, il envisage l’exercice du pouvoir comme une manière d’agir pour changer la société.

 

 

© Armand Colin, avril 2015

LIVRES

Pierre Mendès France - Pour une République moderne
Pour une République moderne
Papier22.00 €

AUTEURS

Chatriot
Alain Chatriot est chargé de recherche au CNRS, au Centre de Recherches Historiques (CNRS/EHESS) à...