Vous êtes ici
Histoire littéraire du 17e siècle
Collection : 

Histoire littéraire du 17e siècle

Date de parution : 
19/08/2015

Onglets Livre

Présentation
Cet ouvrage offre, dans un premier temps, une présentation d’ensemble du siècle, selon un cadre historique qui rappelle les inflexions du contexte, politique et culturel : sans préjuger d’un déterminisme qui placerait la littérature en position de « reflet » des évolutions de l’histoire, il s’agit plutôt de définir la succession de moments dans lesquels elle s’est développée, et les réalités auxquelles elle a été confrontée.
L’auteur, par la suite, caractérise les grands traits de la culture littéraire du siècle, entre héritage de l’humanisme et volonté de fonder une littérature nationale, puis de revenir sur ce que peut signifier l’idée même de littérature durant cette période de l’Ancien Régime. Les deux derniers chapitres tentent d’esquisser la physionomie spécifique des productions « littéraires » du XVIIe siècle, avant de revenir sur le legs que la pensée littéraire de cette période a laissé à la conception de la littérature française dans la longue durée.
Table des matières
I. Un long dix-septième siècle (1598-1715) : scansions politiques et religieuses - Le renouveau henricien (1598-1610) - Louis XIII, prince baroque ? (1610-1643) - La Régence et le laboratoire de la Fronde (1643-1661) - La culture du Roi Soleil (1661-1685) - Crises et ruptures d’une fin de règne (1685-1715) II. Une culture entre anciens et modernes - L’âge de la critique et l’héritage de l’humanisme - Les leçons de l’Italie et la fascination espagnole - La question de la langue française et la fondation de l’Académie - Une longue querelle, de Guez de Balzac à Charles Perrault. III. De la res literaria à la littérature - L’âge de l’éloquence - Culture orale et culture écrite - Les enjeux de la librairie - La naissance de l’écrivain. IV. L’invention de nouveaux genres - Le lyrisme en question - Le triomphe du théâtre - L’essor du roman - L’invention de la nouvelle - Le regard des moralistes V. La question du classicisme - Boileau « régent du Parnasse » : la norme. - Boileau artisan du sublime : la liberté. - Le « goût de Voltaire », ou le palmarès des classiques.
Caractéristiques
EAN : 
9782200601836
Format :
130 x 180 mm
Pages : 
132
Prix du livre papier: 
9.80 €
Prix du livre numérique: 
7.99 €
Indisponible