Vous êtes ici
Du point de vue de l'ethnicité - Pratiques françaises
Collection : 

Du point de vue de l'ethnicité

Pratiques françaises

Date de parution : 
22/02/2012

Onglets Livre

Présentation
Depuis une vingtaine d’années, les discussions tantôt politiques, tantôt scientifiques autour du « modèle républicain français d’intégration » témoignent implicitement d’un malaise face à cette question, tout en l’occultant dans la pratique. Finalement, ce qui pose problème aujourd’hui n’est pas tant le principe d’égalité des droits que la difficulté contemporaine à l’assurer dans la réalité. Crise économique, chômage, ségrégation urbaine associée à une répartition territoriale des inégalités sociales, ou encore la manière dont la xénophobie se banalise dans le discours politique sont quelques-uns des facteurs qui ont fait apparaître des pratiques et discours discriminatoires où « la culture d’origine » est souvent surinvestie et appréhendée de manière négative. Aussi la question de l’« ethnicité » réduite à sa dimension politique étatico-nationale a-t-elle pour effet de limiter la compréhension des réalités quotidiennes associées aux situations hiérarchisées dans lesquelles se jouent des relations interethniques. 
Plutôt que de s’intéresser aux prétendus « problèmes » que pose l’immigration, anthropologues, géographes, sociologues, mais aussi un juriste, une psychosociologue, un documentariste et un économiste ont choisi dans cet ouvrage d’interroger les enjeux auxquels ceux-ci renvoient. Au fond, il s’agit de considérer que la « différence » des populations nommées « immigrées », « deuxième génération », « gens du voyage », existe peu en tant que telle, qu’elle est le résultat de rapports sociaux sociologiquement et historiquement construits entre différents acteurs, et inscrits à un moment donné. 

Chantal Crenn est maître de conférences en anthropologie à l’université Michel-de- Montaigne Bordeaux III, IUT Département « Carrières sociales » et chercheure à l’UMI 3189 ESS-CNRS-Bamako / Dakar / Ouagadougou / Marseille. 
Laurence Kotobi est maître de conférences en anthropologie au Département d’Ethnologie et d’Anthropologie sociale de l’université Bordeaux-Segalen et chercheure à l’UMR 5185-ADES-CNRS / université Bordeaux-Segalen.

Avec les contributions d’Hélène Bertheleu, Bernard Chérubini, Henri Courau, Dominique Crozat, Denys Cuche, Angélina Etiemble, Mohamad Fazani, Zahia Kessar, Gaëlla Loiseau, Abdourahmane Ndiaye, Dragoss Ouedraogo, Yves Raibaud, Claire Schiff et Maryse Tripier.
Table des matières
Partie I : Histoire et sens des mots
1. L’évolution conceptuelle en sociologie de l’immigration en France (Maryse Tripier)
2. Migrations internationales et transformation des cultures d’origine (Denys Cuche)
3. « Ethnicisation » et « communautarisme » ou comment fabriquer de la différence au lieu de repenser la citoyenneté (Hélène Bertheleu)

Partie II : Les usages différenciés de l’ethnicité dans les institutions publiques et « la société civile »
1. « Faire de nécessité vertu. » Quand « l’ethnique » devient une ressource sociale pour les animateurs/trices (Chantal Crenn) 
2. En marge du métier, dispositifs d’intégration et pratiques enseignantes face aux élèves primo-migrants en collège (Claire Schiff)
3. La lutte contre les mariages forcés : le risque de stigmatisation des descendantes d’immigrés (Angélina Etiemble)
4. Maintenus dans leur ethnicité au nom de l’ordre public. Le cas des « gens du voyage » (Gaëlla Loiseau)

Partie III : Le traitement de la différence ethnique dans le champ sanitaire et humanitaire
1. Réflexions sur l’altérité migrante comme support de traitements différentiels à l’hôpital et sur la production des données d’enquêtes par l’ethnologue (Laurence Kotobi)
2. Formation et production de la différence à l’hôpital : de la formation « sur les publics » à l’intervention « sur le fonctionnement d’équipe » (Zahia Kessar)
3. Altérisation et mise en camp des surnuméraires : l’expérience de Sangatte (Henri Courau)
4. Santé, migration et ethnicité : le droit sous tension (Mohamed Fazani)

Partie IV : Le recours à l’ethnique dans le champ urbain
1. Cultures et sous-cultures urbaines : un débat dépassé à l’heure de l’interculturalité ? (Bernard Cherubini)
2. La construction de l’image ethnique par la fête à Bordeaux : du culturel au social ; folklore, interculturel et ségrégation
(Dominique Crozat, Yves Raibaud)
3. La lutte contre le chômage des jeunes des « zones urbaines sensibles » en France. « Égalité des chances » ou « discrimination positive » ? (Abdourahmane Ndiaye)
4. Pratiques associatives des femmes immigrées d’Afrique subsaharienne en Gironde : la longue quête d’une visibilité citoyenne (Dragoss Ouedraogo)
Caractéristiques
EAN : 
9782200275389
Format :
153 x 235 mm
Pages : 
348
Prix du livre papier: 
33.00 €
Prix du livre numérique: 
24.99 €

Meme Theme - Meme Auteur

Le hobo - Sociologie du sans-abri
Sociologie du sans-abri
Papier27.00 €
Le musée de société
De l'exposition de folklore aux enjeux contemporains
Papier25.00 €
La muséologie. Histoire, développements, enjeux actuels. 4e édition
Histoire, développements, enjeux actuels
Papier32.00 €
« Si tu vas à Rio... »
La musique populaire brésilienne en France au XXe siècle
Papier29.75 €