Vous êtes ici
50 discours qui ont marqué notre époque - De Jaurès à Steve Jobs

50 discours qui ont marqué notre époque

De Jaurès à Steve Jobs

Date de parution : 
04/09/2019

Onglets Livre

Présentation
Une histoire fascinante du monde contemporain et de notre culture politique à travers de grands textes incontournables.
50 discours marquants, émouvants ou terrifiants qui ont contribué à façonner notre monde : de Mussolini à Edouard VIII, de Goebbels à Churchill, de De Gaulle à Einstein, de Steve Jobs à Theresa May, nous traversons un siècle de relations internationales rythmées par les soubresauts de l'Histoire.
Chaque discours est introduit par un portrait de l'orateur, une courte biographie et le rappel du contexte.
Table des matières
Jean Jaurès : "L'Europe se débat comme dans un cauchemar" (25 juillet 1914). Vladimir Ilyich Lénine : "Aux ouvriers, tout! Aux travailleurs, tout!" (30 août 1918). Mahatma Gandhi : "Pourquoi voulons-nous proposer cette non-coopération?" (12 août 1920). Marie Curie : "La découverte du radium est une belle histoire scientifique" (14 mai 1921).  Benito Mussolini : "Nous devons gagner la paix" (25 juin 1923). Franklin D. Roosevelt : "La seule chose que nous ayons à craindre est la crainte elle-même" (4 mars 1933). Léon Blum : "Nous sommes un gouvernement de Front populaire" (6 juin  1936). Edouard VIII : "Je pose mon fardeau" (11 décembre 1936). Neville Chamberlain :"Ce pays est maintenant en guerre avec l'Allemagne" (3 septembre 1939). Winston Churchill : "Nous allons nous battre sur les plages" (4 juin 1940). Charles de Gaulle : "Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas" (18 juin 1940). Joseph Staline : "La question est celle de la vie et de la mort pour l'Etat soviétique" (3 juillet 1941).  Heinrich Himmler : "Je  parle  de... l'extermination du peuple juif" (4 octobre 1943). Charles de Gaulle : "Paris outragé ! Paris brisé! Paris martyrisé! Mais Paris libéré!" (25 août 1944). Ho Chi Minh : "Le Vietnam a le droit d'être un pays libre et indépendant" (2 septembre 1945). David Ben-Gourion : "Nous dédions aujourd'hui cette Route du Courage" (12 décembre 1948). Albert Einstein : "La sécurité par l'armement national est... une illusion désastreuse" (19 février 1950). Jean Monnet : "Nous ne sommes qu'au début de l'effort que l'Europe diot accomplir pour connaître enfin l'unité, la prospérité et la paix" (10 août 1952). L'abbé Pierre : "Que tant de dfouleur nous ait rendu cette chose merveilleuse : l'âme commune de la France" (1er février 1954).  Nikita Khrouchtchev : "Le culte de l'individu et ses conséquences néfastes" (25 février 1956). Patrice Lumumba : "Un gouvernement honnête, loyal, fort et populaire" (23 juin 1960). Ernesto Che Guevara : "Pour être un révolutionnaire, vous devez d'abord avoir une révolution" (19 août 1960). John F. Kennedy : "Je suis un Berlinois" (26 juin 1963). Martin Luther King : "Je fais un rêve" (28 août 1963). Malcom X : "Le bulletin de vote ou la balle" (3 avril 1964). André Malraux : "Ecoute aujourd'hui, jeunesse deFrance, ce qui fut pour nous le chant du Malheur" (19 décembre 1964).  Richard M Nixon : "Il ne peut y avoir de blanchiment à la Maison-Blanche" (30 avril 1973). Golda Meir : "Ce qui distingue (...) Israël des autres pays, c'est le fait que nous devons toujours (...) nous justifier aux yeux du monde" (1er octobre 1973). Yasser Arafat : "Je suis venu avec un rameau d'olivier et un fusil de combattant pour la liberté " (13 novembre 1974). Simone Veil : "Aucune femme ne recourt de gaieté de coeur à l'avortement" (26 novembre 1974). Mère Teresa : "L'amour des autres nous rendra saints" (10 décembre 1979). Margaret Thatcher : "La femme ne doit pas tourner" (10 octobre 1980). Robert Badinter : "Cette justice d'angoisse et de mort, décidée avec sa marge de hasard, nous la refusons" (17 septembre 1981). Ronald Reagan : "Les impulsions agressives d'un empire maléfique" (8 mars 1983). Desmond Tutu : "La solution finale de l'apartheid" (11 décembre 1984). Ronald Reagan : "Abattez ce mur!" (12 juin 1987). Vaclav Havel : "Nous vivons dans un environnement moral contaminé" (1er janvier 1990). Nelson Mandela : "Ce jour de ma libération" (11 février 1990). Mary Fisher : "Le virus du SIDA n'est pas une création politique" (19 août 1992). Benazir Bhutto : "La philosophie de l'islam est l'égalité, l'égalité entre les sexes" (4 septembre 1995). George W. Bush : "Aujourd'hui, notre nation voit le mal" (11 septembre 2001). Dominique de Villepin : "La guerre est toujours la sanction d'un échec" (14 février 2003). Saddam Hussein : "L'Irak sera victorieux" (20 mars 2003). Oussama ben Laden : "Nos actes sont une réaction à vos propres actes" (15 avril 2004). Steve Jobs : "Tu es toujours nu. Ce n'est pas une raison de ne pas suivre ton coeur" (12 juin 2005). Aung San Suu Kyi : "Mon pays aujourd'hui est au début d'un voyage" (21 juin 2012). Malala Yousafzai : "Ils pensaient que les balles nous feraient taire. Mais ils ont échoué" (12 juillet 2013). Christine Lagarde: "Réduire les inégalités excessives n'est pas seulement moralement et politiquement correct, mais c'est une bonne économie" (17 juin 2015). Theresa May : "En sortant de l'Union européenne, nous allons nous forger un nouveau rôle positif dans le monde" (13 juillet 2016). Angela Davis : "Nous sommes des acteurs collectifs de l'histoire" (21 janvier 2017)
Caractéristiques
EAN : 
9782200625566
Format :
153 x 235 mm
Pages : 
320
Prix du livre papier: 
19.90 €
Prix du livre numérique: 
14.99 €