Vous êtes ici
Sociologie politique des problèmes publics
Collection : 

Sociologie politique des problèmes publics

Date de parution : 
01/04/2015

Onglets Livre

Présentation
« Foulard islamique », disparition des abeilles, vieillissement de la population : comment des faits ou des dossiers deviennent-ils « problèmes », dont s’emparent les médias ou les partis en campagne ?
Une tradition sociologique née aux États-Unis au début du XXe siècle est venue montrer que la réponse n’était pas dans une gravité objective des « faits ». Les brutalités sur les enfants n’ont été que tardivement constituées en problème public, alors que l’usage de la margarine suscitait jusqu’à des référendums. C’est donc vers l’activité des entrepreneurs de problèmes qu’il faut se tourner.
Qui sont-ils (think tanks, haut-fonctionnaires, mouvements sociaux) ? Comment justifie-t-on de l’importance d’un problème ? Pourquoi certains problèmes suscitent-ils plus l’attention médiatique que d’autres ? Comment des cadrages viennent-ils les mettre en récit pour qu’ils soient au diapason des sensibilités sociales ? Quels tris président à leur prise en charge (ou non) par les politiques publiques ? Est-ce là la fin du processus ?
Dense en exemples pratiques proposés sous formes d’encadrés et en outils théoriques, ce manuel aide à penser comment s’alimentent nos conversations, les « Unes » des médias et l’agenda des politiques.

Table des matières
La constitution d’une tradition de recherches aux États-Unis - Identifier - Cadrer - Justifier - Populariser - Mettre en politique publique - Dire adieu à la culture des problèmes publics ?
Caractéristiques
EAN : 
9782200291648
Format :
160 x 240 mm
Pages : 
288
Prix du livre papier: 
27.00 €
Prix du livre numérique: 
18.99 €
Indisponible