Vous êtes ici
Sociologie des mondes agricoles
Collection : 

Sociologie des mondes agricoles

Date de parution : 
23/01/2013

Onglets Livre

Présentation
Pendant soixante ans, les sociologues ont observé le déclin des paysans et annoncé parfois leur disparition. De leur côté, les démographes constatent aujourd’hui que les producteurs agricoles n’ont jamais été aussi nombreux à la surface d’une planète à dominante urbaine. Cette contradiction constitue une question majeure pour les sciences sociales des mondes ruraux. 
Dans cette perspective, les auteurs proposent une relecture des « classiques ». Comment s’est structuré le débat entre ceux qui annoncent la fin des paysans et ceux qui pronostiquent leur maintien dans un état transformé ou prolétarisé ? 
L’ouvrage revient sur les grands bouleversements qui ont affecté les campagnes françaises et le métier d’agriculteur. Il analyse la place singulière et paradoxale occupée dans la société française par les agriculteurs : minoritaires mais segmentés, dispersés mais pourtant bien repérables comme force sociale et politique. Il propose enfin d’appréhender la recomposition des paysanneries dans la globalisation autour de trois pôles : la famille, la firme et la subsistance.

Prix Pierre-Félix Fournier 2013, décerné par la Société de Géographie.


"Pourquoi faut-il repenser le monde agricole ?
"Parce que les agriculteurs apparaissent encore comme un groupe social facilement repérable dans la société française et parce cette population-là porte, à travers ses activités, de nombreux enjeux: économiques, environnementaux, alimentaires. Il faut repenser le monde agricole à l'aune de la réorganisation des formes productives, de la réorganisation des formes d'agriculture".

Un monde à repenser, Sud-Ouest, 7 février 2013 (ITW de François Purseigle et Bertrand Hervieu)


Table des matières
I. La question paysanne, une question sociologique 
Les fondateurs de la sociologie et la question paysanne 
Les influences extérieures 
Les influences extra-disciplinaires 
Conclusion : diversités des paradigmes fondateurs et multiplicité des influences

II. Le "village" comme société paysanne 
Les travaux précurseurs d'un champ en construction 
La vague monographique et la naissance de l'École française de sociologie rurale
La théorie des sociétés paysannes d'Henri Mendras. Éléments d'une controverse
La renaissance rurale
Conclusion : d’une sociologie des collectivités à une sociologie des agriculteurs

III. De la fin des paysans à l'émergence de l'agriculteur 
La modernisation de l'agriculture et la fin des paysans comme objet 
Le maintien de la famille comme structure de production
3. Le progrès technique comme horizon professionnel de l’exploitation agricole familiale
Conclusion : le caractère familial de l’organisation de la production en agriculture serait-il un invariant ?

IV. Les agriculteurs dans la société française : des mondes éclatés 
Comment définir les agriculteurs ?
Diversité de la population agricole 
Le kaléidoscope des fermes françaises 
Un métier hérité ou un métier choisi ? 
Un métier en transformation 
Les écarts persistants des revenus et des modes de vie
Conclusion : une population minoritaire, éclatée et en quête d’identité

V. Une force sociale et politique organisée
Une histoire singulière : une structuration bipolaire et totalisante 
Une gouvernance originale : la cogestion 
Les « quatre grands »
Le pluralisme et l'éclatement 
Entre séduction et violence : la manifestation
Les expressions d'une force politique ancrée à droite 
Les mondes agricoles et les valeurs : un particularisme
Conclusion : un isolat repérable

VI. Vers une sociologie des mondes agricoles dans la globalisation
Triomphe de l'urbanité et persistance de la question agricole 
La famille, la firme et la subsistance : les trois figures du monde agricole
Conclusion : d’une sociologie des transitions à une sociologie de la coexistence

Conclusion : Un programme renouvelé pour une sociologie des mondes agricoles
Caractéristiques
EAN : 
9782200354404
Format :
160 x 240 mm
Pages : 
320
Prix du livre papier: 
29.40 €
Prix du livre numérique: 
22.99 €
Indisponible