Vous êtes ici

Revue de presse - CANNES 1939 - Olivier Loubes

Revue de presse - CANNES 1939 - Olivier Loubes

RADIO - TV

France Culture, « Projection privée » (Michel Ciment) le 14 mai : interview d’Olivier Loubes (48e minute)

Public Sénat « L’info dans le rétro » 13 mai : conseil de lecture de Thomas Snégaroff 

LCI le 11 mai, interview d'Olivier Loubes

France inter « La marche de l'Histoire », le 17 mai

France inter « on aura tout vu », le 16 avril

France Inter, « La bande originale », 20 avril 

Europe 1, « Europe 1 midi », 29 avril

France Inter, « Le masque et la plume », 1er mai

RTL « La Curiosité est un vilain défaut », le 9 mai

France Info « Histoire d'info », le 10 mai

France Culture « Un autre jour est possible » le 11 mai

 

PRESSE ÉCRITE

« […] L’historien Olivier Loubes reconstitue dans Cannes 1939 ce long parcours par lequel s’invente une diplomatie culturelle française […] » Le Monde des Livres, 3 juin

 

« Et la guerre brisa le Festival de Cannes […] Un ouvrage très documenté […]  raconte par le menu cette aventure […] » Témoignage Chrétien, mai 2016

 

« […] La salle de projection, la sélection des films, les hôtels... Tout était prêt à Cannes pour accueillir la première édition du rendez-vous du cinéma du monde libre. Tout, sauf la paix... […] » Le Parisien / Aujourd’hui en France, 14 mai

 

« De toutes les éditions du Festival de Cannes, la première, en 1939, fut la plus ouvertement éthique et politique. […] Merci à Olivier Loubes de ressusciter, avec « Cannes 1939 » (Armand Colin, 22 euros), le festival qui n'eut jamais lieu et de donner, au septième art, le dernier mot. Beau travail d'historien, mais aussi réparation morale. » L’OBS (Jérôme Garcin), 12/18 mai

 

« [...] Ce livre passionnant décortique le pourquoi du comment de la création du festival [...] Loubes donne tous les détails avec force documents (correspondances, articles) et photos. ». Christophe Carrière, L’Express11 au 17 mai

 

« [...] Au fil de chapitres d'analyses enlevées et documentées, le livre d'Olivier Loubes nous emmène aux origines de Cannes, à ceux qui contribuèrent à son acte de naissance [...] » L'Humanité, 11 mai

 

« Le Festival de Cannes a toujours été une manifestation attentive à la rumeur du monde. Cette volonté de défendre la liberté d'expression est dans ses gènes depuis sa fondation - ou plutôt l'échec de sa fondation. C'est ce que relate, avec une foule de documents inédits, l'ouvrage « Cannes 1939, le festival qui n'a pas eu lieu » d'Olivier Loubes. » Les Echos, 11 mai

 

« 1939, faux départ pour le Festival de Cannes. Alors que 2016 célèbre les 70 ans du Festival, qui se souvient que tout était prêt pour qu'il ouvre en 1939 ? […] » Entretien avec Olivier Loubes, L’Histoire, mai 2016

 

[…] Le festival a également une dimension politique mal connue Olivier Loubes la met en lumière dans son essai « Cannes 1939 » […] Ainsi l'historien fait-il de Cannes rien de moins que « le lieu d'invention de la diplomatie culturelle française […] » Pierre AssoulineLe magazine littéraire, juin 2016

 

« […] prix du meilleur scénario que l'on attribuera à Olivier Loubes pour son livre. Car il offre au lecteur de 2016 l'illusion d'avoir vraiment assisté au festival qui n'eut pas lieu. En le lisant, on se fait son ciném» Jérôme Garcin, La Provence, 8 mai

 

«  Des films, des stars, des soirées, le joyeux mélange qui va agiter la croisette du 11 au 22 mai prochains a été concocté, il y a près de 80 ans, dès 1939. Mais le jour de l'ouverture prévue, le 1er septembre, la guerre a envahi les écrans du monde, et le premier festival de Cannes n'a jamais eu lieu. On rembobine ? […] ». La dépêche du midi, 24 avril

 

« […] cet événement qui n'eut jamais lieu, conçu avec l'aide des Etats-Unis afin de contrer la Mostra de Venise, devenue alors fasciste. » Relaxnews1er mai

 

Carte des libraires participant au PRINTEMPS DE L'HISTOIRE 2016 

Publié le 11/05/2016

AUTEURS

Loubes
Historien de l’imaginaire politique et biographe de Jean Zay, vit et enseigne à...