Vous êtes ici
Renseignement et sécurité

Renseignement et sécurité

Date de parution : 
09/2016

Onglets Livre

Présentation
L’actualité récente, tragique, a mis en évidence le rôle essentiel du renseignement en démocratie, dans la politique étrangère et la sécurité intérieure. Quelles sont les fonctions du renseignement et ses limites ? Quels sont les processus de décision ? Qui sont les agents et comment s’élabore l’analyse ? Comment les opérations spéciales sontelles mises en œuvre ? Quels sont les enjeux éthiques du renseignement ?
Ce manuel propose une introduction à ce domaine essentiel des études de sécurité.
Table des matières
À la recherche d’une définition : de l’espionnage au renseignement. L’espionnage comme phénomène transhistorique. La Renaissance et la naissance des savoirs d’État (XVIe-XVIIIe siècles) : diplomatie, police, raison d’État. Le renseignement : institutionnalisation, rationalisation, bureaucratisation (XIXe-XXe siècles). « Wanted : une de finition du renseignement ». Le cycle du renseignement. Le cycle du renseignement et ses propriétés. Un modèle perpétuellement contesté. Des alternatives au cycle : Michael Herman et David Omand. Une représentation toujours actuelle. Les services de renseignement. Renseignement extérieur, intérieur et militaire. Les disciplines du recueil. Les architectures nationales de renseignement et de sécurité. Centralité et limites de la coopération. L’analyse et le policy making : usages et mésusages du renseignement. L’analyse du renseignement. L’interaction renseignement-décideurs politiques et le poids de la bureaucratie. La politisation du renseignement. Les échecs du renseignement. L’action secrète. Covert action, action spéciale et action clandestine, le piège des mots. L’approche stratégico-militaire : l’action des forces spéciales (covert action). L’action spéciale. L’action clandestine : des PsyOps à la political action. Éthique et responsabilité. La question des mains sales : arrestations extrajudiciaires, torture, assassinats. Le problème de l’espionnage entre « amis ». Le renseignement saisi par l’État de droit : le contrôle parlementaire. Le contrôle juridictionnel et administratif. Le renseignement saisi par la sécurité. Sécurité nationale : le lien historique et originel avec le renseignement. Sécurité internationale : le renseignement au prisme du réalisme et de l’idéalisme. Le tournant constructiviste et critique : représentations et esthétisation. Inflation de la menace, securitization et centralisation du renseignement.
Caractéristiques
EAN : 
9782200613617
Format :
150 x 210 mm
Pages : 
208
Prix du livre papier: 
16.90 €
Prix du livre numérique: 
11.99 €
Papier16.90 €