Vous êtes ici
Raconter la France
Collection : 

Raconter la France

Histoire d'une histoire

Date de parution : 
30/10/2013

Onglets Livre

Présentation
Tout Français cultivé entretient un dialogue intime et fort avec l’histoire de la France. Il en va ainsi parce que, de Clovis à nos jours, il s’est trouvé à chaque époque des hommes de talent et de conviction pour enquêter sur le passé du pays et y rechercher les clés du présent. Cette entreprise collective, à laquelle chaque siècle a donné ses couleurs propres, est transcendée par un certain nombre d’œuvres majeures (Voltaire, Michelet, Bloch, Braudel…).
Mais que sait-on vraiment de « l’histoire de l’histoire de France », de cette réinvention en continu du « roman national », des évolutions dans la perception de ce qui rassemble et divise les Français ? Comment est-on passé du récit des hauts faits des princes à l’exaltation du peuple, de la révérence envers le sacré (Dieu, le Roi, la République, la Patrie…), à l’irrévérence de ceux qui ne veulent plus s’en laisser conter, de l’exaltation des épisodes glorieux à la levée des tabous sur les « pages noires » du passé national ?
Table des matières
1. Aux origines, un pays sans histoire ? (jusqu’au VIIIe siècle)
L’invention de la Gaule
Penser l’histoire dans la perspective antique
L'adaptation franque
Les mythes fondateurs
L'amorce du légendaire national
Conclusion : Où est la "France", des Mérovingiens aux Carolingiens ?

2. De l’histoire des Francs à l’histoire de France (VIIIe-XIe siècle)
Grandeur et décadence de l’histoire carolingienne
Le triomphe du local
Émergence de la France comme objet d’histoire

3. L’histoire des rois comme histoire de France (XIIe-XVe siècle)
L’histoire du royaume comme histoire de la patrie (XIIe -XVe siècle)
France : le mot et l’idée (XIIe-XIIIe siècle)
Mémoire royale et mémoire nationale
Une histoire commune démultipliée

4. L’invention de l’histoire de France ? (XVIe siècle)
Le délitement de la tradition
Du mythe troyen au retour des Gaulois : la quête des origines
L’histoire entre reprise en main et affirmation individuelle

5. L’histoire au service du monarque ? (XVIIe siècle)
L’officialisation de l’histoire
Histoire royale et figures historiques : domestication et polémique
L’histoire froide : la naissance de l’érudition
Les histoires en marge

6. L’histoire de France entre peuple et monarchie (XVIIIe siècle)
L’historiographie royale : les Saintes Écritures écornées
L’histoire de France à la recherche de ses institutions
Histoire royale, histoire nationale : vers le divorce

7. L’histoire de France en Révolution (1789-1879)
La nation expliquée par la Révolution
L’histoire comme engagement politique
La Révolution, une pensée qui ne passe pas
L’histoire de France mise en scène
Le Moyen Âge revisité

8. L’apogée du légendaire national (1879-1945)
Les cadres de l’histoire, du courant « méthodique » aux Annales Pionnières
Le « bien commun » : l’Évangile de la nation
Des deux France à l’unanimisme
Les mémoires historiques Alternatives

9. La fin de l’histoire de France ? (1945-2007)
Puissance et contradictions de l’histoire-institution, de 1945 à nos jours
Le choc feutré des mémoires

Postface. — Bilan d’un quinquennat : le grand zapping de l’histoire de France (2007-2012)
 
 

Caractéristiques
EAN : 
9782200287467
Format :
126 x 190 mm
Pages : 
560
Prix du livre papier: 
17.90 €
Prix du livre numérique: 
9.99 €