Vous êtes ici
Les jeunes Français ont-ils raison d'avoir peur ?
Collection : 

Les jeunes Français ont-ils raison d'avoir peur ?

Date de parution : 
04/2009

Onglets Livre

Présentation
Parmi tous les facteurs de préoccupation qui nous assaillent (crise mondiale, risque environnemental, etc.), il en est un qui ne doit pas passer inaperçu et devrait même retenir prioritairement l’attention : la jeunesse française témoigne d’un pessimisme, d’un manque de confiance en l’avenir et d’une résignation qui tranchent complètement sur ce que l’on constate ailleurs. 
À qui la faute ? Comment a-t-on pu en arriver là ? Dans notre « modèle » français tant vanté, qu’est-ce qui parvient ainsi à casser la jeunesse ? Comment les choses se combinent-elles, entre crise globale et ratés spécifiques du système éducatif, entre, ici, « jeunisme » démagogique et, là, passéisme profond ? Pourquoi les jeunes eux-mêmes pensent-ils et agissent-ils, si souvent, au rebours de leurs intérêts réels ? 
Olivier Galland nous offre une analyse à la fois équilibrée, nuancée et parfaitement décapante de ce marasme national, et définit des pistes concrètes novatrices pour rouvrir à la jeunesse, et donc au pays lui-même, la voie de l’avenir. 
Table des matières
De quoi les jeunes Français ont-ils peur ? 
Les jeunes Français ne croient pas en l’avenir.
Les jeunes ne croient plus ce qu’on leur dit.
Les troubles de l’adolescence

La faible intégration de la jeunesse
Le repli culturel.
La tentation individualiste.
La montée d’une culture politique protestataire.
 
Une génération sacrifiée ?
 
Le partage inégal de la flexibilité.
L’ascenseur social est-il en panne ?
Le difficile chemin vers l’indépendance.
La crise de la transmission.
La sous-représentation politique.
Y a-t-il une unité de la jeunesse ?

La crise du modèle méritocratique à la française
Les mauvaises performances du système éducatif.
La fiction égalitaire.
La faillite de l’orientation.
La préférence pour le statu quo.

Quelques pistes d’action
Mieux partager les risques et accompagner la phase de transition. 
Une meilleure protection contre la précarité économique. 
Repenser le rôle de l’école.
Refonder les politiques d’orientation.
Une université plus professionnelle.
De nouvelles formes de représentation et de participation.
Caractéristiques
EAN : 
9782200242664
Format :
130 x 200 mm
Pages : 
160
Prix du livre papier: 
21.30 €
Prix du livre numérique: 
14.99 €
Papier21.30 €