Vous êtes ici
Le son

Le son

Traité d'acoulogie

Date de parution : 
08/2010

Onglets Livre

Présentation
Dans cette nouvelle édition revue et corrigée de Le son, traité d’acoulogie, Michel Chion propose à la fois un état des lieux (sur l’acoustique, la musique, la psychologie de l’écoute), un texte-bilan et un essai prospectif. 
Prolongeant et élargissant la démarche de Pierre Schaeffer, qui a créé les concepts permettant de penser et de décrire les sons comme des objets, l’ouvrage esquisse le programme d’une discipline nouvelle nommée acoulogie. Une discipline où le son n’est plus seulement le symbole d’une harmonie perdue ou d’un « continent noir » de la perception, mais aussi un objet culturel à construire par des techniques d’écoute et par une exigence de nomination. Exigence dont les écrivains ont donné les plus beaux exemples. 
Ce livre invite le lecteur à une investigation du sonore dans notre vie quotidienne, mais aussi dans la philosophie, la littérature, la musique, le cinéma. Il présente également un historique des mutations que le son a connues avec le téléphone et le phonographe, puis les techniques numériques, et enfin expose une réflexion critique sur le retard de la théorie à intégrer ces bouleversements.
Table des matières
OUÏR

1. Éveil de l’écoute

Le son qu’on n’est pas certain d’avoir ouï
Impressions de réveil : autour d’un poème de Victor Hugo
Peut-on parler de paysages sonores ?
Ontogenèse de l’audition

2. L’oreille
Le son comme objet de l’acoustique
L’oreille et son labyrinthe
Questions de perception sonore
Écouter aide-t-il à mieux entendre ?

3. Le son et le temps
Une présence qui subsiste
La trace mémorielle du sans-traces
La célérité du son ; le synchronisme
Temps de l’écoute et temps du son
Rater un son
La cessation, prise de conscience d’un déjà-là, et resaississement au vol d’un déjà-passé
Écoute en fonction du temps


UN MONDE DIVISÉ

4. La voix, le langage et les sons
Le son ou la voix comme reste chosifié
Entendre une voix dans les sons
Le mot et le son; l’onomatopée

5.  Le bruit et la musique : une distinction fondée ?
La musique est-elle un son à part ?
Qu’est-ce que le bruit ? 
Dialectique entre musique et bruit
Le cinéma comme lieu de cohabitation entre les sons


LA ROUE DES CAUSES

6. Le son dont on est la cause : l’ergo-audition
Une scène sonore : acteurs ou auditeurs ?
L’ergo-audition et son feed-back
La boucle audio-phonatoire
L’« effet Shining »
Du nouveau dans la boucle ergo-auditive

7. Le son et ce qui le cause : l’écoute causale et figurative
Les deux pôles du son
Faut-il enfermer le son ?
Le flou causal
Cause figurée, cause réelle
Discussion du schéma causaliste
Le son est-il toujours le son de… ? 

8. Le son et ce qu’il cause : effets réels et supposés
Construire, détruire
Égarer, attirer, faire signe
Le son et l’équilibre des forces
Les sons au-delà des sons ? Mythe, réalité, charlatanisme
Peut-on parler d’« effets » du son ?
Le cercle de l’énergie


LE SON TRANSFORMÉ
9. Comment la technique a modifié le son 
Un monde disparu
Les sept effets techniques de base
Conséquences des effets techniques de base
Le son a-t-il changé de nature ? 

10.  Le couple audio-visuel au cinéma : l’audio-vision
Ancienneté du couplage audio-visuel
Audio-vision et visu-audition
Valeur ajoutée, illusion de redondance, effets audio-visiogènes
Il n’y a pas de bande-son dans l’audio-visuel
Les deux bases des effets audio-visiogènes : synchrèse, aimantation spatiale
Vococentrisme de l’écoute; audio-visuel verbo-centré, ou verbo-décentré
Catégories d’effets audio-visiogènes
L’audio-divisuel, l’audio-visuel « en creux », la dissonance audio-visuelle
Les effets audio-visuels sont-ils codés ? 


ÉCOUTER, FORMULER

11. Objet et non-objet : les deux pôles

La révolution schaefférienne : l’écoute réduite et l’objet sonore
Une nouvelle classification et une nouvelle description du sonore
La morphologie, ou description de l’objet sonore
Les « manques » du solfège de l’objet sonore
Vers une conception dynamique ? Les logiques énergétiques
Schaeffer incontournable
Propositions acoulogiques
Dix raisons pour le son d’être difficile à traiter comme un objet
Le son redivisé
La métaphore d’une perception continue
Élargissement du domaine de l’acoulogie

12. Entre faire et entendre : nommer 
Les conditions d’écoute
La constitution de l’objet sonore par « couches d’audition » répétées
Tenir le son par la notation ?
Fonder l’objet en le nommant
Un vocabulaire à rassembler
Obstacles à la nomination/description
Entre faire et entendre : nommer 
Écouter, c’est agir
Caractéristiques
EAN : 
9782200247911
Format :
150 x 210 mm
Pages : 
272
Prix du livre papier: 
28.40 €
Prix du livre numérique: 
21.99 €
Indisponible