Vous êtes ici
Le Mal en 30 dissertations corrigées - Prépas scientifiques
Collection : 

Le Mal en 30 dissertations corrigées

Prépas scientifiques

Date de parution : 
09/06/2010

Onglets Livre

Présentation
LE MAL en 30 dissertations corrigées
William Shakespeare, Macbeth
Jean-Jacques Rousseau, La Profession de foi du vicaire savoyard
Jean Giono, Les Âmes fortes


Épreuve de français par excellence aux concours des Grandes Écoles d’ingénieurs, la dissertation peut très vite rapporter des points précieux, à condition que le candidat sache analyser le sujet et organiser sa réflexion selon un plan logique et précis. 
Et rien de tel que des mises en situation corrigées, avec décryptage du sujet à l’appui, pour apprendre, par l’exemple, comment analyser les notions essentielles du programme et réutiliser les trois œuvres étudiées en classe. 
Table des matières
I. Origines du mal 
1 – « Le crime, dont l’animal humain a puisé le goût dans le ventre de sa mère, est originairement naturel » (Baudelaire)
2 – « Le bien et le mal, de même que le juste et l’injuste, n’existent que pour un individu vivant en société » (Thomas Hobbes)
3 – « Tout le mal de ce monde vient de ce qu’on n’est pas assez bon, ou pas assez pervers » (Machiavel)
4 – La volonté peut-elle être plus forte que la tentation ?
5 – De l’image ou de la réalité, laquelle est la plus nuisible ?
6 – L’homme est-il responsable du mal ?
7 – Peut-on être « responsable mais pas coupable » ?

II. Savoirs du mal 
8 – Selon vous, y a-t-il, comme le dit V. Jankélévitch, un « mystère de la méchanceté » ?
9 – « On n’est jamais excusable d’être méchant, mais il y a quelque mérite à savoir qu’on l’est » (Baudelaire)
10 – « Voici qu’Adam est devenu comme nous, sachant le bien et le mal » (La Bible)
11 – « On ne sait de quoi se réjouir, ni de quoi s’affliger dans la vie. Le bien amène le mal, le mal amène le bien » (Diderot)
12 – La raison peut-elle être mise au service du mal ?
13 – « Penser le mal, c’est penser mal » (Alain)

III. Génie du mal 
14 – Qu’est-ce que l’enfer ?
15 – Les âmes fortes sont-elles des âmes noires ?
16 – « Les prospérités du vice » (Sade)
17 – La valeur de l’homme se situe-t-elle par-delà bien et mal ?
18 – Le mal est-il inimitable ?
19 – « Il y a des héros en bien comme en mal » (La Rochefoucauld)

 IV. Valeurs du mal 
20 – « Il est bon d’apprendre à être sage à l’école de la douleur » (Eschyle)
21 – Vaut-il mieux subir l’injustice ou la commettre ?
22 – Dans quelle mesure le mal est-il un « scandale » (Paul Ricoeur) ?
23 – Dans quelle mesure peut-on parler d’une « banalité du mal » ?
24 – Bien mal acquis ne profite jamais
25 – Peut-on dire avec Diderot qu’« il n’y a que le méchant qui soit seul » ?
26 – Peut-il exister un mal nécessaire ?

V. Esthétiques du mal 
27 – L’art du mal
28 – La séduction du mal
29 – « Presque toujours ce qui nuit à la beauté morale redouble la beauté poétique. On ne fait guère que des tableaux tranquilles et froids avec la vertu ; c’est la passion et le vice qui animent les compositions du peintre, du poète et du musicien » (Diderot)
30 – L’écrivain face au mal.
Caractéristiques
EAN : 
9782301000729
Format :
150 x 210 mm
Pages : 
304
Prix du livre papier: 
16.80 €
Prix du livre numérique: 
11.99 €
Papier16.80 €