Vous êtes ici
L'avenir de l'histoire
Collection : 

L'avenir de l'histoire

Date de parution : 
09/2010

Onglets Livre

Présentation
Penser l'avenir de l'histoire est la tâche des historiens soucieux des lendemains de leur discipline, née comme telle et comme profession dans la seconde moitié du XIXº siècle. La réflexion sur les pratiques et les formes du savoir historien aussi bien que l'analyse des conditions intellectuelles, politiques, sociologiques, d'exercice du métier, sont désormais de nécessité reconnue : l'historien se doit de se vivre et de se placer en situation de passage, de pont, de lien pour tisser et retisser les espaces de la discipline, l'écriture et le réel, la recherche et l'enseignement, le savoir et la cité, le familier et le lointain, l'individu et le social, l'événement et le temps. Dans la pensée de l'avenir, horizon somme toute paradoxal pour des spécialités tournés vers l'étude du passé, résident bien des interrogations, et peut-être des solutions, sur le rôle des savoirs savants et le progrès des sociétés humaines.
Table des matières
Introduction : La tradition des historiens

Première partie : Un tournant critique
Un présent problématique
Le devoir d’histoire

Chapitre 1 : La reconquête du temps historique
À la recherche des régimes d’historicité
La montée du présentisme
Un livre pour comprendre

Chapitre 2 : La pensée des archives
Une définition actuelle
La dégradation des politiques d’archives
Un bilan sévère mais nécessaire
La « nuit des archives »
Le « moment archives » des chercheurs
Les formes de l’expérience
La valeur de l’objet archives
Le pouvoir des archives

Chapitre 3 : Entre État, politique et société
L’État, l’histoire et les historiens
Une décennie présidentielle
Des lois contre l’histoire ?
L’offensive idéologique de l’identité nationale

Chapitre 4 : La question des acteurs
Le cas des intellectuels et de leur historiographie

Une historiographie déficiente
L’occasion manquée de l’histoire culturelle
Le besoin d’histoire intellectuelle
Les promesses du contemporain
L’héritage de la philosophie

Chapitre 5 : L’histoire politique en question
La naissance de l’histoire politique ?
Une controverse emblématique
La réponse de l’histoire conceptuelle du politique
Une leçon au Collège de France
Une pensée de l’histoire
Les validations étrangères
Vers une histoire internationale

Chapitre 6 : Le défi de l’historicisation
La République en France
Le premier des génocides
L’histoire par l’image

Deuxième partie : La dignité du métier
L’assurance des historiens
Le travail biographique

Chapitre 7 : La souveraineté de l’historien
Marc Bloch face à l’événement indépassable
L’expression d’une raison combattante
Une revendication de l’ordre intellectuel
Une réappropriation de la culture combattante
La mobilisation de la pratique historienne
Un sens à la recherche et à la résistance

Chapitre 8 : La jeunesse de l’histoire
Étienne Mantoux dans la guerre
La tâche des chercheurs
La jeunesse d’un historien
Étienne Mantoux et l’ère des tyrannies
La guerre d’un intellectuel
Une pensée de la démocratie

Chapitre 9 : La politique de la vérité
L’engagement de Pierre Vidal-Naquet
Le livre d’une vie
La critique d’une tradition
Essai d’histoire et de politique contemporaines
Un engagement des savants
La soutenance de thèse in absentia
Le comité Maurice Audin

Conclusion

Sources des textes de référence
Bibliographie indicative
Caractéristiques
EAN : 
9782200354695
Format :
150 x 210 mm
Pages : 
224
Prix du livre papier: 
24.00 €
Prix du livre numérique: 
16.99 €
Papier24.00 €