Vous êtes ici
Langue allemande, identité croate - Au fondement d'un particularisme culturel

Langue allemande, identité croate

Au fondement d'un particularisme culturel

Date de parution : 
12/2013

Onglets Livre

Présentation
Du Danube à Dubrovnik, l’identité centre européenne de la Croatie s’est développée en interaction avec le monde germanique, par le vecteur de la langue allemande, dans le cadre de l’empire des Habsbourg. La première moitié du XIXe siècle est un moment privilégié de transfert culturel austro-croate, lorsque la présence de l’allemand irrigue la société croate, des écoles aux scènes de théâtre.
Le paysage sonore multilingue, les méthodes d’enseignement de l’allemand et la production littéraire mettent en relief les variations individuelles dans l’appropriation, différente selon les milieux et le cadre administratif, de la culture véhiculée par la langue allemande. Le rôle de l’armée sur les frontières orientales de l’empire d’Autriche et des hiérarchies religieuses éclaire l’importance stratégique de cette présence massive de la culture germanique, qui porte déjà en elle les prémices de sa remise en cause, au nom d’une identité croate moderne.
Au-delà de la configuration singulière et multiple de l’interpénétration germano-croate, cette étude montre ce que l’histoire interculturelle peut apporter à la compréhension des enjeux culturels, mais aussi politiques et théologiques, de l’enseignement des langues.
Table des matières
Introduction
Les langues dans les théories du nationalisme et des identités nationales
De l’histoire des langues nationales à une histoire politique, culturelle et interculturelle des langues
Historiographie de la question de la langue allemande en Croatie au XIXe siècle

1. Vivre en allemand en Croatie durant la première partie du XIXe siècle : écouter, parler, lire
Variété des situations politiques : une approche régionale
L’État, le statisticien et le locuteur : l’émergence de la catégorie linguistique dans les statistiques
L’environnement sonore
L’environnement graphique : une domination allemande
L’allemand dans la vie intérieure : lire et recopier pour s’approprier

2. L'apprentissage de l'allemand, entre modèle social, contrainte scolaire et liberté
Croatie civile : le rôle limité de l’école dans l’acquisition de l’allemand
Dans les Confins : apprendre l’allemand à l’école
L’enseignement de l’allemand sur le littoral adriatique, une « nécessité absolue » ?

3. La langue allemande comme moyen et enjeu : paix politique, salut des âmes et formation des soldats
Le maintien de la paix politique
Le salut des âmes : catholiques, orthodoxes et juifs face à la langue allemande
L’enjeu de la langue allemande pour l’armée autrichienne : discipline des corps et de l’esprit

4. Écrire en allemand, « aux confins de la littérature allemande ». Un autre paysage littéraire ?
Le journal de Caroline/Dragojla Jarnevic : le paradigme du palimpseste
L’inédit et l’imprimé
Écrits de circonstance
La presse
La prose : du pittoresque au romanesque
Le répertoire théâtral allemand et la mise en scène du passé national
La croix noire de Medvedgrad : un auteur à la recherche de son public

Conclusion générale
La langue allemande comme obstacle à une réappropriation de la Bildung en croate
1848 et ses suites : vers un antigermanisme
Caractéristiques
EAN : 
9782200277260
Format :
136 x 215 mm
Pages : 
408
Prix du livre papier: 
32.00 €
Prix du livre numérique: 
24.99 €
Papier32.00 €