Vous êtes ici
L'Afrique subsaharienne

L'Afrique subsaharienne

Une géographie du changement

09/2011

Onglets Livre

Présentation
Au début des années 1980, l’Afrique subsaharienne était considérée comme sinistrée par les institutions et les bailleurs de fonds internationaux. Avec le retour de la croissance dans la décennie 2000, le nouveau positionnement stratégique, dont l’arrivée de puissants acteurs asiatiques (Chine et Inde) est une composante, et l’ouverture aux technologies de la communication, un vent d’optimisme souffle. Le continent noir fait aujourd’hui figure de nouvelle frontière, de continent des possibles en dépit d’incertitudes persistantes. 
La question posée dans cet ouvrage est celle de la bifurcation : vingt années de crises enchevêtrées suivies d’une décennie de croissance économique soutenue ont-elles transformé l’Afrique subsaharienne au point de la sortir du « sentier de dépendance » antérieur ? 
L’accent est mis sur les structures politico-économiques et l’osmose de long cours entre accumulation rentière et nature des pouvoirs d’État, dont les incidences sont considérables sur les organisations sociales et spatiales africaines. Celles-ci procèdent aussi du foisonnement de multiples encadrements, en particulier religieux, stimulés par la mise en contact direct du global et du local. Rebond économique et bouillonnements sociaux sont inscrits dans une tendance démographique lourde : la population devrait atteindre 1,2 milliard d’habitants en 2025, sans doute 1,8 en 2050. La densification consécutive du peuplement est accompagnée de mutations rurales, discrètes mais réelles, et d’une spectaculaire transformation urbaine. De ces changements sont issues des peurs et des interrogations environnementales ainsi que des recompositions spatiales à toutes échelles. De plus en plus différenciée et plurielle, l’Afrique subsaharienne est en mouvement, mais demeure ambiguë. 

Alain DUBRESSON est professeur à l’université Paris Ouest-Nanterre-La Défense. 
Sophie MOREAU est maître de conférences à l’université Paris Est-Marne-la-Vallée. 
Jean-Pierre RAISON est professeur émérite à l’université Paris Ouest-Nanterre-La Défense. 
Jean-Fabien STECK est maître de conférences à l’université Paris Ouest-Nanterre-La Défense.
Table des matières
1. Les structures politico-économiques : reproduction ou bifurcation ?
2. Encadrements en mouvement : "la marmite commence à bouillir par le bas"
3. Populations et peuplement : les dynamiques
4. Mutations des agricultures
5. La transformation urbaine
6. L'environnement entre crises et mythes
7. Géographie de l'incertitude et recompositions des espaces
Caractéristiques
EAN : 
9782200272760
Format :
160 x 240 mm
Pages : 
272
Prix du livre papier: 
26.90 €
Prix du livre numérique: 
17.99 €
Papier26.90 €