Vous êtes ici
La souffrance au travail : quelle responsabilité de l'entreprise ?
Collection : 

La souffrance au travail : quelle responsabilité de l'entreprise ?

Date de parution : 
25/01/2012

Onglets Livre

Présentation
Souffrance et travail : deux dimensions qui ont évolué en parallèle depuis le début de l’ère industrielle, deux concepts de plus en plus prégnants, qui ont amené chercheurs et praticiens des organisations à analyser leurs relations, dans un contexte économique et social de plus en plus complexe. 
Cet ouvrage a l’ambition de changer la perspective habituellement adoptée, en invitant des chercheurs de différents horizons (sciences de la gestion, sciences économiques, sociologie, psychologie, médecine) à s’interroger sur la responsabilité de l’entreprise dans les processus qui mènent à la souffrance au travail. Cette question est d’autant plus pertinente que, par-delà ses méthodes de management et de communication, et ses impératifs économiques de production, l’entreprise affirme une volonté éthique qui trouve son expression dans la RSE (Responsabilité sociale de l’entreprise). Ce dispositif repose sur une démarche volontaire qui renvoie au final à une autre question : la RSE peut-elle fournir un cadre de travail et de prise en charge incitant les entreprises et plus généralement les organisations à adopter une position préventive vis-à-vis des souffrances, dans une volonté de maintien et de pérennisation du potentiel que représentent les salariés ? 
Cette question induit deux autres interrogations : celle de la pertinence de la démarche RSE comme moyen de régulation sociale, et celle de la responsabilité objective de l’entreprise dans le processus qu’elle semble nier, de montée en puissance de la souffrance au travail. 

Pierre Bardelli est professeur émérite, ancien directeur d’Institut d’administration des entreprises (IAE), ancien président d’université. 
José Allouche est professeur des universités à l’IAE de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur de l’École doctorale sciences du management gestion – organisation – décision – information.
Table des matières
Préface (Claude Berghmans)
Introduction : La souffrance au travail : une question de recherche (Pierre Bardelli, José Allouche)

Partie I - RSE et souffrance au travail : une relation équivoque
RSE et souffrance au travail, une lecture critique du paradoxe (Frédéric Bornarel, Sandrine Virgili
La norme ISO 26000, une avancée dans la prise en compte de la santé au travail (Corinne Gendron)
La RSE de productivité, fondatrice de l’approche RSE des grandes entreprises (Jean-Marie Cardebat, Pierre Régibeau, Nicolas Sirven)
RSE et souffrance au travail, « l’incompatibilité sémantique » (Manuela Pastore-Chaverot)
Discours RSE, la réalité sociale décalée (Catherine Bodet, Thomas Lamarche)

Partie II - Stress et souffrance au travail : recherche en responsabilité
Les facteurs de la souffrance au travail, l’approche du médecin du travail (Khalid Djeriri, Alain Chamoux)
Le harcèlement sous ses différentes formes, source de fragilisation des salariés (Olivier Saïssi
Les fusions-acquisitions, facteurs de stress des salariés (Mohamed-Larbi Aribou)
Stress au travail, la gestion du temps incriminée (Michèle Heitz, Jean-Pierre Douard)
L’inadaptation des pratiques de gestion au regard des approches compréhensives de la psychopathologie du travail (Jean-Paul Dumond)

Partie III - Travail et souffrance : peut-on sortir du dilemme ?
Santé psychique au travail, des responsabilités et des réponses induites par la conception de la RSE (Jean-Paul Dumond)
Les « bonnes pratiques RSE », réponse aux effets dommageables de la mondialisation sur la santé et les conditions de travail (Jean-Marie Cardebat, Thierry Debrand, Nicolas Sirven)
Santé et souffrance au travail, le management en question (Mathieu Detchessahar, Michel Devigne, Anouk Grevin, Arnaud Stimec)
Les apports de « l’agir communicationnel », la construction d’espaces de discussion par le management (Anne Carbonnel)
Le management libéral peut-il s’amender ? (Pierre Bardelli)
Caractéristiques
EAN : 
9782200275938
Format :
153 x 235 mm
Pages : 
392
Prix du livre papier: 
27.50 €
Prix du livre numérique: 
18.99 €
Indisponible