Vous êtes ici
La Madone de Bentalha - Histoire d'une photographie
Collection : 

La Madone de Bentalha

Histoire d'une photographie

Date de parution : 
08/02/2012

Onglets Livre

Présentation
Le 22 septembre 1997, à Bentalha, banlieue d’Alger, se déroule l’un des massacres de civils les plus sanglants de la « sale guerre » algérienne. Le lendemain, Hocine Zaourar, photographe algérien de l’AFP, saisit une femme s’effondrant de douleur contre un mur de l’hôpital où ont été transportés les blessés. 
La photographie connaît une diffusion mondiale immédiate : elle fait la Une de plus de 750 quotidiens. La presse la baptise dans un même élan : « Madone de Bentalha », « Piéta de Bentalha », « Une madone en enfer »… Le cliché, qui circule accompagné de fausses légendes, incarne dès lors toute la souffrance des civils dans le conflit algérien. 
Plusieurs fois primée et support d’œuvres d’art, la Madone de Bentalha est aujourd’hui un symbole atemporel, un véritable lieu de mémoire des massacres contemporains.
Il fallait l’analyse éclairée de Juliette Hanrot pour saisir ce mythe et sa portée : le regard de nos sociétés occidentales contemporaines sur les violences extrêmes et sur cette photographie de guerre, vierge de sang. 

Juliette Hanrot est professeur agrégée d’histoire et diplômée de Sciences Po. Elle enseigne au lycée Ionesco d’Issy-les- Moulineaux.
Table des matières
I. Photographier la violence

Chapitre 1. Une guerre innommable

Une montée de la violence depuis 1992
Bentalha, « noir de sang »

Chapitre 2. Une guerre invisible ?
Ce que l’on donne à voir de la guerre civile algérienne
Produire une photographie de l’Algérie en guerre civile
Comment photographier la violence ?
Le succès : diffusion et postérité de la Madone
Une femme en guerre, une Vierge de sang

II. Iconographie chrétienne et photographie de presse

Chapitre 3. De la photographie victimaire à l’œuvre d’art

Représenter les violences à travers les victimes
De la nécessité du stéréotype

Chapitre 4. Corps des Innocents, corps du Christ, corps de mère
Le Massacre des Innocents
Le corps du Christ
Les mères implorent, protègent, pleurent

Chapitre 5. La Madone de Bentalha, un tableau
Cadrage
Postures de femmes au pied de la croix
Douleur, effondrement, évanouissement, extase
Courbes, drapés, couleurs et lumière
Détails, bouche et main

Chapitre 6. Le roman de la légende ou la construction du mythe
Le code linguistique
Les rumeurs du massacre


III. L’apparition de la Madone

Chapitre 7. Pénétrer la souffrance

Culte marial, troubles et conflits
Larmes fécondes

Chapitre 8. Une photographie performative
Un effet Madone ?
Un catalyseur

Chapitre 9. Une dimension expiatoire et subversive
Lady Di et la Madone
Une dimension subversive : l’affaire de la Madone
Expier l’ethnocentrisme
Caractéristiques
EAN : 
9782200248550
Format :
145 x 220 mm
Pages : 
180
Prix du livre papier: 
19.50 €
Prix du livre numérique: 
13.99 €