Vous êtes ici
Homo Historicus
Collection : 

Homo Historicus

Réflexions sur l'histoire, les historiens et les sciences sociales

Date de parution : 
01/2013

Onglets Livre

Présentation
Ces réflexions sur l’histoire et les historiens s’attachent à mettre au jour les contraintes souvent invisibles ou inconscientes qui pèsent sur le travail historique. Non seulement celles, toujours évoquées, de la difficile prise de distance critique par rapport à la société globale et à l’horizon temporel et mémoriel mais surtout celles, souvent trop vite oubliées, de l’héritage des pratiques et des censures propres à chaque système académique et des effets induits par la position relative de l’histoire au sein des autres sciences sociales et humaines.
Abordant des types d’histoire, de méthode ou d’objets multiples, au croisement de plusieurs disciplines, l’ouvrage entend combattre aussi un certain discours de dénigrement et un catastrophisme franco-français sur l’état de l’histoire et des sciences humaines et sociales, qui ne correspondent pas à l’état réel du champ historiographique. Face à certaines dérives induites par les politiques universitaires et de recherche depuis une décennie, Homo historicus entend pratiquer ce que Julien Gracq appelait justement « l’hygiène des lettres », réactivation de l’esprit critique et autocritique, fondement de toute démarche historienne. Issu de la coopération ou du dialogue avec des chercheurs partageant les mêmes convictions, cet essai propose une défense et illustration d’une pratique de l’histoire pleinement engagée dans son siècle, dans la lignée d’historiens européens évoqués dans les chapitres finaux. 
Table des matières
Première Partie. Sortir des limites de l’Homo Historicus ?
1. Être historien en France : une nouvelle profession ?
2. L’Habitus scolastique et ses effets
À propos des classifications littéraires et historiques
3. Le champ universitaire et les intellectuels
L’apport transdisciplinaire de Pierre Bourdieu
4. Sociologie et histoire : le défi du théâtre

Deuxième partie. Méthodes et problèmes
5. La prosopographie ou biographie collective
Bilan et perspectives
6. Méthodes historiques et méthodes littéraires, pour un usage croisé
7. Histoire sociale et histoire culturelle, vers un rapprochement ?
8. Histoire et histoires : par-delà les nations, comparaisons et frontières
9. Les modes de circulation et d’internationalisation culturelles en Europe (seconde moitié du XIXe siècle première moitié du XXe siècle)

Troisième partie. Historiens engagés : d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs
10. Ferdinand Brunot et la défense des modernes : langue et patrie
11. Charles Seignobos, historien pacifiste et européen
12. Éric Hobsbawm, images décalées
13. Hans-Ulrich Wehler, historien de la société allemande
14. Victor Karady, historien des sociétés impériales
15. Stefan Collini, historien des intellectuels britanniques

Conclusion en forme de dialogue
Quels combats pour l’historien d’aujourd’hui ?
Caractéristiques
EAN : 
9782200283094
Format :
145 x 220 mm
Pages : 
320
Prix du livre papier: 
27.50 €
Prix du livre numérique: 
18.99 €
Papier27.50 €