Vous êtes ici
Atlas des migrants en Europe - 3e éd. - Approches critiques des politiques migratoires
Collection : 

Atlas des migrants en Europe

Approches critiques des politiques migratoires

Date de parution : 
11/2017

Onglets Livre

Présentation
Les candidats à l’exil, fuyant les guerres, la pauvreté et les crises politiques, voyagent souvent au péril de leur vie. Depuis 25 ans, près de 40 000 migrants sont morts ou ont disparu, par noyade ou épuisement, aux frontières européennes, dont plus de 6 000 pour la seule année 2016, la plus meurtrière jamais enregistrée.
L’augmentation des arrivées observée depuis 2015 a fait souffler un vent de panique au sein des États de l’Union européenne qui se sont ressaisis en durcissant la seule politique qui vaille à leurs yeux, le renforcement des frontières extérieures : multiplication des murs et barrières pour « réguler les flux », ouverture de nouveaux camps, externalisation de l’accueil, militarisation accrue de la surveillance et de la répression… la « crise des migrants » a été suscitée autant que subie, et vient interroger tout le système européen des frontières, des politiques d’accueil et d’immigration.
Déconstruire les a priori, changer les regards, interroger les frontières, cartographier le contrôle sécuritaire et l’enfermement, enfin, et surtout, donner la parole aux migrants : tels sont les objectifs des textes, cartes, photographies et illustrations réunis dans cet atlas critique des politiques migratoires européennes.

MIGREUROP est un réseau européen et africain de militants et de chercheurs, dont l’objectif est de dénoncer la généralisation de l’enfermement des étrangers et de défendre le «  droit de quitter tout pays y compris le sien  » (art. 13 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme).
Table des matières
Penser les migrations  L'évolution des "régimes migratoires" en Europe (XIXe-XXe siècles) - Quand l'Europe était une terre d'émigration - Interroger les catégories - Réfugiés et Migrants - Interroger les frontières - Des histoires de frontières - Interroger les chiffres de la migration -   Les chiffres de la "crise des migrants" - Interroger les cartes : raisons et affects - Contrefaçons cartographiques - Politique des mots : de la métaphore à l'euphémisme.  Confinement(s)  L'enfermement des migrants se renforce et se rationalise - Chios : le piège insulaire - Y a-t-il encore un "accueil" des demandeurs d'asile ? Italie : une gestion de l'accueil par l'urgence - Bidonvilles,  jungles  et campements - Calais : des campements entre répression, adaptation, gestion et résistance - Les "alternatives", autre forme d'enfermement ? - Les maisons de retour, antichambres des centres fermés - Pays nordiques : un nivellement par le bas - Refugees welcome ? - Balkans transit - Corridors humanitaires : entre ouvertures et fermetures - Boza ? Continuum de l'enfermement du Maroc à Ceuta et Melilla - Nador : laboratoire de la détention des migrants.  Délocalisations, sous-traitances et interventions à distance  De Rabat à Kharthoum : l'externalisation en marche - Quand l'Union européenne laisse passer... les expulsés - Le visa Schengen et la police des étrangers - La sous-traitance au sein des consulats européens - Officiers de liaison, main invisible de l'Europe - Les officiers de liaison aux frontières françaises - Biométrie : organiser la traçabilité des migrants - "Dubliné" en Bulgarie - Le marché lucratif de la sécurité migratoire - L'enfermement des étrangers, un marché juteux - La liberté de circulation dans l'espace CEDEAO en péril - Au Niger : fermer la frontière Sud de l'Europe - Répression légalisée à la frontière gréco-turque - La Turquie, sas d'une Europe verrouillée.  Routes migratoires sous surveillance militaro-policière  Espace Schengen : libre circulation en danger ? - La frontière franco-italienne entre Vintimille et Menton - Frontex : contrôlées en toute impunité, des frontières à géométrie variable - Frontex en Méditerranée : quand les dieux surveillent les frontières - Les forces armées contre l'immigration illégalisée - La Guardia civil à Ceuta et Melilla ou l'impunité à la frontière Sud de l'Europe - De gré ou de force, expulser les étrangers illégalisés : un réflexe européen aussi tenace qu'illusoire - Une gouvernance internationale fragmentée : le rôle de l'Organisation internationale pour les migrations - Violences policières - Dans la région de Calais, arrestations illégales et humiliations - Morts pour l'Europe - Qui sera là pour Ouacil ? - Les obstacles mis à l'entrée des Syriens sur le sol européen - Une solidarité à deux vitesses : l'exemple des visas de transit.  Mobilisations et luttes  Mobilisations migrantes  Freed Voices, voix de migrants sortis de détention - Quand des citoyens déploient leur solidarité en mer - Le cas du "left-to-die boat" et les contentieux juridiques - Passeurs d'hospitalité - Quand ami.e.s et membres de la famille soutiennent les leurs dans leur voyage - Quand l'hospitalité devient politique - L'architecture hybride de la jungle de Calais - Des villes hospitalières - Espagne : villes rebelles - Liberté de circulation des personnes étrangères : une utopie réaliste ? - Circulation des personnes et des biens : prendre le libéralisme au pied de la lettre ?
Caractéristiques
EAN : 
9782200616854
Format :
210 x 285 mm
Pages : 
176
Prix du livre papier: 
25.00 €
Prix du livre numérique: 
16.99 €
A paraître